26 000€, l’audacieux pari de Guingamp avant d’affronter l’OM

Posté le 24 octobre 2010 par

x1

FOOTBALL – Depuis qu’il est tombé dans l’anonyme championnat de National, l’En Avant de Guingamp n’a plus que de rares occasions de briller sur la scène médiatique. Et la visite mercredi de l’Olympique de Marseille, en 8e de finale de coupe de la Ligue en est une que les dirigeants bretons ont souhaité parfaite, du terrain aux tribunes. Quitte à y mettre le prix car selon le quotidien Sud Ouest l’En Avant la direction du club a consenti un effort de 26 000 euros pour assurer la visite, ce samedi, de l’équipe de Fréjus en National.

26 000 euros pour affréter un avion et ainsi permettre aux Varois de traverser la France malgré les grèves et l’autorisation de la Ligue de reporter la rencontre. Si les Guingampais ont fait cet effort pour jouer à date prévue c’était pour permettre à Dorian Levêque et Christian Bassila de purger leur troisième match de suspension et donc d’être apte à jouer contre l’OM. Pour l’anecdote, Guingamp a bien disputé et gagné son match face à Fréjus ce samedi (1-0). Levêque et Bassila sont opérationnels. Quant à la dépense, elle sera largement assumée mercredi dans un stade du Roudourou attendus plein comme un œuf avec en plus la présence des caméras de France Télévision.

Une réflexion au sujet de « 26 000€, l’audacieux pari de Guingamp avant d’affronter l’OM »

  1. Fabien

    Il faudrait se renseigner un minimum avant d'écrire un tel article :

    Premièrement, Guingamp fait partie des sept équipes ayant signé un partenariat avec la chaine Onzéo, là où des clubs comme Rennes, Nantes, Toulouse ne disposent pas de leur propre chaîne. Le club a sa web-tv de qualité, son site pour iphone… Aucun problème de médiatisation, d'autant que les résultats suivent.

    Ensuite, l'absence des 2 joueurs cités n'est qu'un élément parmi beaucoup d'autres qui ont motivé les dirigeants à vouloir jouer la rencontre : un calendrier bien chargé qui aurait rendu difficile un report, ainsi que la nécessité de conserver une dynamique de compétition par exemple.

    Enfin, Guingamp a battu Fréjus 3 buts à 1, et pas 1 à 0.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.