3 000 euros sa luge contre 15 000 pour le n°1 : Thomas Girod, seul français des Mondiaux de luge, ne joue pas dans la même catégorie

Posté le 25 novembre 2009 par

x0

Il ne fait pas bon être français si’ l’on veut fait carrière dans la luge. L’infortuné Thomas Girod, seul tricolore engagé aux championnats du Monde doit composer quotidiennement avec le manque de soutiens financiers propres à la discipline. C’est ainsi qu’il se présentera au départ des Mondiaux avec un modèle de luge modeste, d’une valeur de 3 000 euros, quand le grand favori, l’Allemand David Moëller, s’alignera avec un engin à 15 000 euros. Une différence de standing qui n’empêche pas notre petit français de nourrir l’ambition d’aller aux prochains JO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.