40 000€ : Boris Diaw escroqué par son ancien agent

16 mars 2010 à 12:52 par admin

0

Emmanuel Meffray, ancien conseiller financier du basketteur Boris Diaw et président du club de basket de Saint-Médard-en-Jalles (en Gironde) a été condamné à douze mois de prison avec sursis pour abus de confiance, faux et usage de faux par le tribunal correctionnel de Bordeaux.

D’après Sud Ouest qui relaie l’information sur son site web, le basketteur a versé à Meffay, en 2003, deux chèques d’un montant total de 40 000 euros qui devaient servir aux intérêts de la société Fortis dont Meffray était aussi conseillé. L’argent n’a jamais été versé, pire, Meffray licencié depuis de Fortis a continué à faire croire au joueur et son entourage qu’il était toujours salarié, faux documents à l’appuie.

Vous aimerez aussi:  L'OL accroit sa participation pour devenir propriétaire du tiers de l'ASVEL

« J’ai fait ça pour rembourser ma grand-mère », s’est défendu Meffray à la barre. Outre les douze mois avec sursis, le tribunal correctionnel de Bordeaux l’a aussi condamné à verser les 40 000 euros à Fortis (qui avait remboursé Boris Diaw) plus 10 000 euros au joueur des Charlotte Bobcats.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer