ASSE : La pétition « Liberté à Geoffroy » proche des 9 000 signatures

23 avril 2012 à 10:55 par Marcelo Martins

0
Saint-Etienne - @Iconsport

Le stade Geoffroy-Guichard @Iconsport

Le derby Saint-Etienne – Olympique Lyonnais, en plus d’avoir généré une grande déception chez les Stéphanois (défaite 0-1), fait aujourd’hui place à un remue-ménage entre la Ligue et l’ASSE. Jets de fumigènes, de pétards, les accusations portées par la Ligue à l’encontre des supporters des Verts se sont conclues par une lourde sanction : une suspension de la tribune Jean Snella et du bloc 34 de la tribune Henri-Point du stade Geoffroy-Guichard.

ASSE: la pétition passe de 6 100 à presque 9 000 signataires en 2 jours

Une pétition, mise en œuvre par les supporters, rencontre actuellement un grand succès et engrange chaque jour de nouvelles signatures. Le document comptait 6 100 adhérents ce samedi, il en est à presque 9 000 lundi. La colère venue des occupants de ces tribunes est d’autant plus compréhensible que leurs abonnements ne seront probablement pas remboursés, la club ayant stipulé dans le contrat d’abonné : « En cas de huis clos à la suite d’une décision prise par une autorité sportive en raison du comportement du public, cela ne donne lieu à aucun remboursement ou compensation de la part du club.  »

7 500 abonnés de l’ASSE touchés

Une banderole a été déployée par les supporters lors de la large victoire des Verts à Michel D’Ornano (1-4) face à Caen, ornant l’intitulé de la pétition « Liberté à Geoffroy ». Les 7 500 abonnés touchés par cette décision risquent fort de manquer les trois derniers matches à domicile de Saint-Etienne, la réception de Dijon (29 avril), de l’OM (5 mai) et des Girondins de Bordeaux (20 mai). Surtout que la Ligue tarde réellement à leur répondre…

Ecrit par @Marcelo6Martins

no images were found





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑