F1 – Ecclestone : « Je ne poignarderai pas le Bahrein dans le dos »

Posté le 23 février 2011 par

x1

Le GP de F1 du BahreinComme nous vous l’annoncions mardi, Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, a décidé de ne pas demander pas au roi du Bahrein les frais liés à l’organisation du premier grand prix de la saison annulé ces derniers jours. Une somme qui atteint tout de même 29 millions d’euros.

« Les frais qui sont normalement payés pour l’épreuve n’ont pas été payés, explique-t-il au Times. Je ne les leur demanderai pour une course qu’ils n’organisent pas. Je veux être loyal envers le roi car il fait tout ce qu’il peut pour remettre les choses en ordre avec son peuple. Il n’a pas besoin de personnes comme moi qui le poignardent dans le dos. »

Bernie Ecclestone ne veut surtout pas se fâcher avec le Bahrein

Sympa Bernie Ecclestone ? Fin homme d’affaires, dira-t-on plutôt. Car comme nous vous l’expliquions précédemment, le milliardaire britannique n’a aucune raison de se fâcher avec un de ses plus gros clients. Et cela, même si Ecclestone risque de perdre des millions d’euros. A noter que si le grand-prix du Bahrein venait à avoir lieu plus tard dans la saison, le roi devrait alors, bien sûr, payer les frais liés à la course.

Bernie Ecclestone dans The Times : » Le roi du Bahrein n’a pas besoin de personnes comme moi qui le poignardent dans le dos ».

Une réflexion au sujet de « F1 – Ecclestone : « Je ne poignarderai pas le Bahrein dans le dos » »

  1. Fegao

    La F1 est à l'image des interets des financiers. Ce grand prix se organisé plus tard dans la saison même si cela doit être au détrimant d'un grand prix européen moins "riche". C'est pitoyable. La F1 ce sont des voitures sandwich (en référence aux hommes sandwich) qui tournent sur une piste, diffusé par la télé entre deux pages de pubs. Où est le sport là dedans ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.