Gourcuff doit bien jouer avant de faire des pubs

Posté le 8 février 2011 par

x0

Le journal L’Equipe interroge mardi Franck Tapiro, président de l’agence publicitaire Hémisphère, sur le potentiel marketing de Yoann Gourcuff.  » C’est le plus beau gosse du foot français, estime le spécialiste. Ensuite, on présuppose que c’est un mec intelligent, qui doit avoir une bonne éducation et des valeurs. S’ajoute à tout cela beaucoup de talent. C’est un genre de miracle. »

Avant de faire des pubs, Gourcuff doit « trouver sa place sur le terrain »

Miracle, miracle… Encore faut-il que Gourcuff arrive à confirmer son potentiel sur le terrain pour pouvoir exploiter son « côté bon français » et son « statut d’icône gay », comme le constate le journal. Car si le joueur semble promis à un brillant avenir chez les publicitaires, il doit d’abord convaincre sur le terrain.

A la question, Gourcuff a-t-il intérêt à vendre son image, Franck Tapiro répond d’ailleurs : « C’est trop tôt. Il est accroché à une promesse qui doit se transformer en réalité. Il a un potentiel énorme, c’est l’avenir, mais il doit encore trouver sa place sur le terrain. Et tant qu’il n’est pas au top, il a intérêt à se taire. » Autrement dit, il y a encore du boulot…

Franck Tapiro à propos de l’image de Gourcuff chez les publicitaires : « C’est trop tôt. Il est accroché à une promesse qui doit se transformer en réalité. Il a un potentiel énorme, c’est l’avenir, mais il doit encore trouver sa place sur le terrain. Et tant qu’il n’est pas au top, il a intérêt à se taire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.