L’ASSE doit vendre en cas de baisse des droits tv !

Posté le 18 février 2011 par

x0

Le club de football de l’AS Saint-Etienne a déjà « perdu une dizaine de millions d’euros », avoue Bernard Caïazzo, coprésident des Verts, dans L’Equipe ce vendredi. Alors quand on lui parle d’une baisse éventuelle des droits télévisés à partir de 2012, forcément, le dirigeant tique… « On a aujourd’hui un budget de 47 millions d’euros, dont 25 de droits télé. Si on devait perdre 5 millions d’euros sur ce poste, ce serait très compliqué pour nous. On a déjà fait baisse de 32% notre masse salariale la saison dernière. Et on chasse toutes les dépense. Maintenant, quand on se déplace à Marseille ou Montpellier, on y va en bus. avant, on prenait l’avion. »

Le coprésident de l’ASSE ne voit pas d’issue à son problème financier

Bernard Caïazzo, carrément fataliste, ne voit pas d’issue au problème. Les recettes de billetterie ? Impossible de les augmenter (elles représentent 6 millions d’euros par an). Le coprésident estime qu’il ne peut pas faire payer les entrées au stade plus cher dans une région qui souffre du chômage.

Les recettes de sponsoring ? « Elles ne sont pas extensibles », explique-t-il (elles représentent 10 millions d’euros par an). La seule solution serait donc de vendre des joueurs : « il faudra vendre sur un marché des transferts qui se casse la figure. Mais on a déjà tondu le mouton et il n’y a pas de 2e couche. » Des jours difficiles semblent s’annoncer pour Saint-Etienne…

Bernard Caïazzo, coprésident de l’ASSE : « « il faudra vendre sur un marché des transferts qui se casse la figure. Mais on a déjà tondu le mouton et il n’y a pas de 2e couche. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.