Natation : Lucas débouté de 173000€ aux prud’hommes

Posté le 31 mars 2011 par

x0

Philippe Lucas méritait de se faire licencier pour faute grave par son ancien club de Canet-en-Rousillon. C’est le sens de la décision prise, jeudi, par le conseil des Prud’hommes de Perpignan. Celui-ci a débouté l’entraîneur de natation des quelques 173 000 euros d’indemnité qu’il réclamait.

Lucas a bien prononce des injures et des propos calomnieux envers son ancien employeur…

L’office du tourisme et des sports de la ville a viré l’ancien coach de Laure Manaudou le 23 février 2009 à cause d’injures et de propos calomnieux envers son employeur. Faux, assurait Philippe Lucas jusque-là, qui exigeait donc 21 000 euros d’indemnité au titre du préavis, 2 100 euros pour les congés payés et… 150 000 euros pour « licenciement sans cause réelle et sérieuse ». C’est raté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.