OL : Bastos victime d’un braquage

Posté le 6 mai 2012 par

x2

Michel Bastos à l'OL

Michel Bastos, braqué

Les braquages de footballeurs sont presque devenus courants ces derniers temps, et plusieurs joueurs de l’Olympique Lyonnais notamment ont été victimes de ce phénomène cette saison. C’est Michel Bastos, cette fois, qui dans la nuit de samedi à dimanche s’est fait braqué à son domicile d’Ecully, dans la banlieue lyonnaise. Quelques heures auparavant, les coéquipiers de l’ailier brésilien fêtaient leur victoire en Coupe de France au Stade de France

OL: Bastos, mais aussi Lovren et Lisandro

Le braquage a été orchestré par quatre hommes armés et cagoulés. Michel Bastos s’est fait dérobé de l’argent en espèce ainsi que plusieurs cartes de paiement selon RTL, alors qu’il rentrait à son domicile, accompagné de sa femme et son fils Lucas. Cette forme de home-jacking est courante chez les footballeurs. Le défenseur international croate Dejan Lovren et l’avant-centre argentin Lisandro Lopez ont subi le même genre cambriolages il y a quelques mois.

Fin de saison difficile pour Bastos

Actuellement blessé, Michel Bastos va rater son quatrième match de suite avec l’OL ce dimanche face à Brest (17h). Victime de problèmes récurrents au dos, le Brésilien vit un fin de saison difficile sur le plan personnel. Son entraineur, Rémi Garde, réfute pour l’instant une fin de saison pour son joueur, à quatre journées de la fin du championnat. Les Gones sont actuellement positionnés à la quatrième place de Ligue 1.

Ecrit par @Marcelo6Martins

2 réflexions au sujet de « OL : Bastos victime d’un braquage »

  1. Gauthier

    Vous êtes incroyable les journalistes!!! Vous parlez des salaires des joueurs, de leurs nanas, de leurs banioles, bref de leurs vies privées et après vous êtes étonnés d’apprendre qu’ils ont été cambriolés. Que cela soit dit, c’est vous les investigateurs de tous ces débordements.

    Hervé

    Répondre
    1. Frenzall

      Je veux bien que les journalistes soient actuellement coupables de tout mais il faut tout de même aller chercher très loin ce raisonnement. Nous tenir pour responsable d’un cambriolage. Allons, un peu de mesure.
      J’oserai croire que les auteurs n’ont pas eu besoin de nous pour savoir qu’un joueur clé de l’Olympique Lyonnais est forcément plus riche que le commun des mortels.
      Et puis, si on va par là, pourquoi ne pas incriminer les clubs qui versent trop d’argent aux joueurs ; les joueurs eux-mêmes qui gagneraient à faire preuve de plus de discrétion ou bien les spectateurs qui se goinfrent de tout ce qu’on leur sert en contribuant à la rentabilité de ce foot toujours plus business… Tout cela est grotesque je l’admets. Comme votre accusation.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.