Roland Garros à Paris : Nadal peut être content, Federer a eu le bon feeling

Posté le 13 février 2011 par

x0

Ca y est, c’est fait, les Internationaux de France de tennis resteront à Paris après 2015. La FFT a rendu son verdict dimanche et à préféré le projet de la Porte d’Auteuil à ceux de Versailles, Gonesse et Marne la Vallée. Bertrand Delanoë, le maire de la capitale, a réussi son intense stratégie de lobbying, que lemarketingsportif.com nous détaille.

Rafael Nadal : « Roland Garros a son histoire et son histoire est dans ces murs »

Et si la décision ne fait pas l’unanimité, elle doit au moins satisfaire un champion et pas n’importe lequel : Rafael Nadal. Voici ce que Rafa, multiple vainqueur du tournoi, déclarait il y a encore quelques mois et que L’Equipe reprend ce dimanche : « Roland Garros a son histoire et son histoire est dans ces murs et nulle part ailleurs. A Roland-Garros, ça respire l’histoire du tennis. Bien sûr, le tournoi restera grand s’il déménage, mais il y perdra un peu de son essence. »

Federer a eu le bon feeling

L’avis sur le sujet était plus contrasté du côté de Roger Federer : « A l’US Open, ils ont beaucoup de place; à Wimbledon, ils ont un terrain de golf à côté pour faire des trucs incroyables. Roland est le plus serré de tous les tournois. Nous, joueurs, on le sent, les fans aussi. Mais je suis aussi partagé car j’aime le lieu. Mon feeling est toute fois qu’on va rester. »

Rafael Nadal à propos de Roland Garros : « Roland Garros a son histoire et son histoire est dans ces murs et nulle part ailleurs. A Roland-Garros, ça respire l’histoire du tennis. Bien sûr, le tournoi restera grand s’il déménage, mais il y perdra un peu de son essence. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.