Coupe Davis 2012, France – USA: Simon – Isner en direct streaming !

Posté le 6 avril 2012 par

x0

Gilles Simon

Gilles Simon pour la Coupe Davis

Le 2e gros choc du quart de finale de Coupe Davis 2012, France – USA, débute ce vendredi à partir de 15h30 à Monte-Carlo. Un match Simon-Isner, qui s’annonce très serré sur la terre-battue monégasque. La rencontre est retransmise en direct TV sur Sport + et France 4. Sur Internet, le match est également disponible en direct streaming sur le site des directs de France TV. Après la victoire en 4 sets de Jo-Wilfried Tsonga contre l’Américain Ryan Harrison, Gilles Simon a l’occasion de creuser le trou pour nos Bleus. On fait le point sur les forces en présence.

Regarder le match Simon – Isner de la Coupe Davis 2012 en direct streaming

Suivez Simon – Isner, 2e simple de France – USA dans le quart de Coupe Davis 2012 en direct streaming

Simon – Isner, c’est un choc entre un gros renvoyeur contre un immense serveur dans ce quart de finale de Coupe Davis 2012. Sur le papier, l’Américain part très légèrement favori du haut de sa 11e place ATP contre un Gillou classé 13e mondial. Sur le papier seulement car la terre-battue n’est pas franchement la surface de prédilection du numéro un US, même si ce dernier a déjà réussi de belles performances sur l’ocre. Les deux hommes se sont, pour l’instant, rencontrés deux fois sur le circuit. Les deux matches ont été remportés par Isner mais se sont tous les deux joués sur dur.

Simon – Isner, qui est vraiment favori ?

De plus, Simon a, à chaque fois, réussi à accrocher un set à son adversaire. On peut donc s’attendre à un match très serré ce vendredi. Pour rappel, Simon remplace à la dernière minute Gaël Monfils en simple, qui a déclairé forfait quelques jours avant le début des matches. « Vu que je n’ai eu que deux jours ‘de préparation), je me sens vraiment bien, confie Gilles Simon à L’Equipe, ce vendredi. J’ai dû jouer d’avantage que si j’avais bénéficié d’une préparation normale. Mercredi, par exemple, j’ai fait une grosse journée parce que j’en avais besoin. Mes deux matches contre Isner vont me servir. J’aurais aimé gagné, mais je lui ai quand même montré que c’était dur de me battre. » Reste plus qu’à lui prouver encore une fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.