1.500$ pour la balle qui a privé Serena Williams de Grand Chelem

15 septembre 2015 à 14:05 par Thomas

0
Pas de Grand-Chelem pour Serena Williams mais une balle de match qui a pris de fait, beaucoup de valeur ! - @Facebook

Pas de Grand Chelem pour Serena Williams mais une balle de match qui a pris de fait, beaucoup de valeur ! – @Facebook

Carambar, c’est raté ! Et pour pas grand-chose, l’Américaine Serena Williams a manqué d’entrer dans l’histoire du tennis en remportant les quatre tournois du Grand Chelem en une même saison sportive. Le destin et Roberta Vinci en avaient décidé autrement. L’Italienne a mis fin le 11 septembre dernier, aux rêves de la numéro un mondial, au stade des demi-finales de l’US Open 2015.

A lire aussi :
Novak Djokovic, le chouchou des infidèles

Cet exploit est désormais à vendre pour partie puisque la direction de l’US Open, en collaboration avec la société The MeiGray Group chargée d’authentifier l’objet, a décidé de vendre la balle, la dernière disputée dans le match avant qu’elle ne débouche sur la victoire de la joueuse italienne, en trois sets (2-6, 6-4, 6-4). Son prix : 1.500 dollars soit 1.325 euros environ, avec certificat d’authenticité fourni.

« Si elle (Serena Williams, ndlr) avait gagné, la balle se serait vendu 700 dollars » explique Barry Meisel, PDG de The MeiGray Group au site Tennis.com. Tout au long de la quinzaine new-yorkaise, sa société s’est chargée de revendre des balles du tournoi (entre 12 et 36 tous les jours), au prix moyen de 10 dollars. Mais certaines ont plus de valeurs : celle de la victoire de Djokovic sur Joao Souza s’est vendue 49,99 dollars tandis que la balle du retour monstrueux signé de Donald Young face au Serbe Victor Troicki a trouvé preneur à 29,99 dollars.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑