Alexander Isak et les transferts de moins de 17 ans les plus chers de l’histoire

Posté le 23 janvier 2017 par

x0

Pour Alexander Isak, le Borussia Dortmund a payé 9 millions d’euros d’indemnités. – @Twitter

Finalement, le Borussia Dortmund a damé le pion au Real Madrid. Ce n’est pas rien, surtout sur un joueur que les médias suédois et par échos internationaux, présentent comme le futur Zlatan Ibrahimovic. Alexander Isak, 17 ans, s’est engagé « sur la durée » (sans plus de précisions sur l’échéance du contrat) avec le club allemand, pensionnaire de Bundesliga. A 9 millions d’euros l’indemnité versée à l’AIK Fotboll, l’attaquant est l’un des transferts de moins de 17 ans, les plus chers de l’histoire du foot.


Visite du futur stade de Tottenham Hotspur par Sportune

Alexander Isak au Borussia Dortmund est le 4e transfert de moins de 17 ans le plus cher de l’histoire

Classé, au pied du podium, entre le défenseur argentin Fabricio Coloccini, acheté 7,5 millions d’euros par le Milan AC, en 1999 et l’international anglais Théo Walcott que les Gunners d’Arsenal ont recruté, en 2006, pour 10,5 millions d’euros d’indemnité de transfert. Rares, toutefois, sont les dépenses hors normes des clubs, pour des joueurs aussi jeunes. Cela explique l’ancienneté de certains joueurs présents dans la liste, comme le Brésilien Ronaldo, pour qui le PSV Eindhoven a lâché 5,5 millions d’euros, en 1994.

Tottenham a revendu près de sept fois la mise dépensée en 207 pour Gareth Bale

Mais à chercher les deux transferts de moins de 17 ans les plus chers de l’histoire du foot, il faut plutôt regarder du côté d’Alexandre Pato et de Gareth Bale. Pour le Brésilien, le Milan AC a cassé sa tirelire, en 2007, en payant son transfert 22 millions d’euros. Pour un résultat d’ensemble mitigé. Tottenahm, en revanche, a eu le nez beaucoup (beaucoup) plus creux, cette même année 2007 en engageant un jeun prodige gallois, alors inconnu du grand public mais déjà acheté à prix d’or : Gareth Bale. Les Spurs ont claqué 14,7 millions d’euros d’indemnités pour le débaucher de Southampton. Six ans plus tard, ils l’ont revendus près de sept fois la mise, à 101 millions d’euros, au Real Madrid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.