Andy Murray termine l’année numéro un mondial des primes gagnées sur le circuit

Posté le 21 novembre 2016 par

x0

Etre le boss du tennis mondial, ça rapporte gros... - @Facebook

Etre le boss du tennis mondial, ça rapporte gros… – @Facebook

Ce n’était pas certain d’avance là non plus, jusqu’à l’effondrement final de Novak Djokovic, à Bercy puis hier dimanche, en finale des Masters 2016 de Londres qu’Andy Murray a gagné, 6-3, 6-4. L’Ecossais termine son année à la première place mondiale, une première dans sa carrière, avec aussi le palmarès pour lui, des primes gagnées sur le circuit, toute la saison.


Dans le jet privé de Karim Benzema par Sportune

Andy Murray a aussi coiffé Djokovic sur le fil, au palmarès des primes gagnées en 2016

Andy Murray achève 2016 avec un gain total de 13.327.821 dollars gagnés à la sueur de son front et beaucoup de ses bras et ses jambes. C’est plus que l’ex-numéro un mondial serbe, Novak Djokovic qui trouvera surement pour se consoler avec, les 12.630.464 dollars de sa saison. Douze et quelques millions qui s’ajoutent au total des gains gagnés depuis le début de sa carrière. Le chiffre est monstrueux, tenez-vous bien : 106.188.878 dollars, contre moins de la moitié (55.715.019 dollars) remportés par Andy Murray.

Des « prize money » indépendants des revenus du sponsoring

Sachant, précisons-le enfin, que ces primes sont l’équivalent du salaire d’un joueur de tennis, mais leur montant gonflent largement pour les meilleurs, comme Djokovic ou Murray, à l’addition de ce que leur rapportent leurs sponsors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.