Arsenal: Wenger, le Salary Cap incite « à la triche »

Posté le 18 novembre 2012 par

x0

Arsène Wenger, l’entraîneur d’Arsenal, s’est déclaré contre le principe d’un salarie cap en Premier League, ces derniers jours. Une déclaration plutôt étonnante quand on sait à quel point son club a du mal à concurrencer les milliardaires du championnat en terme de rémunération.

Arsen-Wenger-Arsenal

Arsène Wenger, Arsenal’s big boss | @IconSport

Arsenal fait partie de ces clubs dont l’objectif est non seulement d’atteindre les sommets d’un point de vue sportif, mais également de générer des bénéfices en terme financier. Confronté à la concurrence de Chelsea et Manchester City, outre-manche, qui eux n’hésitent pas à perdre beaucoup d’argent pour former leur équipe, on aurait pu s’attendre à ce que les Gunners applaudissent des deux mains l’idée d’une introduction d’un salarie cap dans le championnat anglais. Il n’en est rien…

Arsène Wenger à Arsenal contre un plafonnement des salaires…

Arsène Wenger a expliqué, ces derniers jours, en conférence de presse, à quel point ce principe favorisait les tricheurs… « Je suis favorable aux règles du fair-play financier, mais pas au plafond salarial, a indiqué le technicien alsacien. Un club a le droit d’utiliser son argent comme il le souhaite, du moment qu’il a lui-même produit ces ressources. Le salary cap est une incitation à la tricherie. Personne ne pourra jamais rien vérifier. »

… Alors que City et Chelsea semblent d’accord !

Le Daily Mail révélait ces dernières semaines le projet d’une masse salariale plafonnée en Premier League, sur lequel même Roman Abramovitch à Chelsea et les dirigeants de Manchester City seraient tombés d’accord. Celle-ci interdirait par exemple à un club une augmentation de sa masse salariale de plus de 5% par an… Rappelons qu’en Angleterre, les salaires des footballeurs ont été multipliés par 20 en 20 ans. Il semblerait que les clubs anglais, aujourd’hui, aient pour objectif d’enfin rendre leur business rentable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.