ASSE: Aubameyang, la fidélité plutôt que le porte-monnaie ?

Posté le 28 janvier 2013 par

x0

Avant d’affronter l’OL, l’attaquant de l’ASSE, Pierre-Emerick Aubameyang, s’est échauffé avec des chaussures en cristaux. – @Icon Sport

Imaginez que l’on vous propose de quintupler votre salaire en quittant votre job, à condition que votre employeur l’accepte. C’est manifestement ce qu’aurait reçu l’attaquant de l’ASSE, Pierre-Aymerick Aubameyang selon les informations du Progrès qui souligne aussi que le club stéphanois a finalement décliné toutes les offres.

L’ASSE et Aumabeyang ont reçu des offres très intéressantes

Pourtant, elles étaient rondelettes si l’on en croit le quotidien régional car l’international gabonais aurait eu des propositions d’Angleterre et d’ailleurs, de clubs qui promettaient parfois de verser jusqu’à 12 millions d’euros d’indemnités. Et pour convaincre Aubameyang de signer, certains étaient donc prêt à lui verser plus de cinq fois son salaire stéphanois, évalué, rappelons-le, à 90.000 euros par mois sans les primes.

Même pour 5 fois son salaire, le Gabonais reste chez les Verts

C’est qu’en effet chez les Verts, les salaires ont ceci de particulier qu’ils sont indexés à la performance individuelle et collective. Plus l’ASSE gagne, plus ses joueurs brillent et mieux ils sont tous rémunérés (lire ici : Les salaires de l’ASSE expliqués pour les nuls). Même avec des salaires de base souvent inférieurs aux clubs équivalents, l’ASSE semble toutefois avoir trouvé la bonne formule puisqu’elle a su séduire Brandao (pourtant bien mieux payé auparavant à l’OM) et qu’en l’espèce, avec Aubameyang, il semble que ni le club ni le joueur n’aient l’intention de céder à l’occasion du mercato. Même pour un salaire mirobolant ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.