ASSE: Bodmer, un salaire à 55-45 avec le PSG

Posté le 8 février 2013 par

x0

Mathieu Bodmer, PSG @Icon Sport

Mathieu Bodmer, PSG @Icon Sport

Non, l’arrivée de Mathieu Bodmer à l’ASSE ne remet pas en cause la politique de salary cap instauré par les Verts depuis maintenant deux saisons. Bien au contraire. Saint-Etienne a fait en sorte que le prêt du joueur, propriété du PSG, réponde parfaitement aux possibilités financières du club. France Football donne, ce vendredi, quelques chiffres intéressants et précis des efforts consentis par chaque partie pour trouver un accord sur ce dossier. L’ASSE, mais aussi le PSG et le joueur y sont allés de leur poche…

Pour venir à l’ASSE, Bodmer accepte de perde 36 000€ par mois

Cela est assez rare pour être signalé, mais Mathieu Bodmer a accepté de baisser sa rémunération pour pouvoir venir à Saint-Etienne. Ses revenus baissent ainsi de 20% pour passer de 180 000 euros par mois à 144 000€ mensuel, selon FF. Seulement voilà, 144 000 euros de fixe, c’est encore supérieur au fameux salary cap stéphanois. Alors pour pouvoir s’aligner sur les possibilités économiques du club du Forez, c’est le PSG qui a donné le 2e coup de pouce. On savait que Paris prenait encore en charge une partie du salaire du joueur. On ne se doutait, néanmoins, pas que la participation était aussi importante.

Paris assure 45% du salaire de Bodmer, l’ASSE prend en charge 55%

Paris assure ainsi 64 000 euros mensuel, soit 45% de la rémunération. Le reste est donc pour l’ASSE, soit 55% du salaire ou 80 000€ mensuel. La politique salariale de Saint-Etienne est donc respectée. Le joueur, lui, perd 36 000 euros par mois pour rejouer au football. Reste à connaître la suite de l’histoire. Si le prêt de Bodmer court jusqu’en juin prochain, un transfert définitif vers Saint-Etienne semble compliqué en fin de saison. Le club devrait alors prendre en charge l’intégralité de la rémunération du joueur. A moins que Bodmer accepte encore de baisse ses prétentions jusqu’à un fixe de 80 000€ (soit 40% de son salaire normal à Paris), on voit mal l’ASSE briser sa politique pour le garder dans l’effectif. Le joueur, lui, ferait-il un tel effort ?

La politique des salaires à l’ASSE expliqués façon pour les nuls, tome 1 et tome 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.