ASSE – Combien ça coûterait aux Verts d’acheter Geoffroy-Guichard ?

Posté le 2 mars 2017 par

x0

L’AS Saint-Etienne voudrait devenir propriétaire du stade Geoffroy-Guichard, à tout le moins en avoir l’usage exclusif et entier. – @IconSport

L’AS Saint-Etienne propriétaire de son stade. Et naturellement de son enceinte historique, Geoffroy Guichard. Bernard Caïazzo, vice-président du club stéphanois y songe, dans la mesure des moyens des Verts et des efforts, que la collectivité de Saint-Etienne Métropole sera prête à faire. Mais selon une information récente de France Bleu et ce jeudi de L’Equipe, des discussions vont prochainement s’ouvrir, pour étudier l’opportunité.


Cristiano Ronaldo teste la Bugatti Chiron par Sportune

L’ASSE et Saint-Etienne Métropole vont discuter du rachat de Geoffroy-Guichard

« Notre intérêt c’est que le club puisse se développer comme il le souhaite et atteindre les ambitions que nous partageons, dit Gaël Perdriau président de Saint-Étienne Métropole, sur France Bleu. Il faudra discuter du montage, du prix et de l’ambition pour le club. C’est présenté comme étant la solution. Nous voudrions en être sûrs. » Le prix justement, le maire LR de la ville l’évoque ce jeudi matin dans le journal L’Equipe : « J’ai fait une demande officielle aux services fiscaux pour connaître sa valeur béton. Mais il est hors de question que ce soit le prix final. Le Chaudron c’est aussi un nom. Entre 150 et 200 millions ont peut commencer à discuter ». En précisant que la rénovation du stade, effectuée dans le cadre de l’Euro 2016 a coûté près de 78 millions d’euros.

En plus de la boutique officielle, d’un hôtel restaurant et de l’Etrat, les Verts veulent leur stade

L’estimation du coût sera plus précise à la réception du rapport commandé à France Domaine, en attente de livraison. Surement trop élevée pour le club stéphanois, L’Equipe avance plutôt l’idée d’un bail emphytéotique, c’est-à-dire un contrat à long terme, durant lequel l’ASSE sera seule gestionnaire du stade (et de son entretien), en contrepartie d’un loyer versé annuellement. Déjà propriétaire du centre de formation de l’Etrat, d’une boutique officielle et de l’espace bar-hôtel-restaurant Le Chaudron Vert, il ne manque aux Verts que Geoffroy-Guichard, pour franchir un palier supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.