ASSE: Dimitri Payet au Losc, un transfert précipité ?

Posté le 17 octobre 2011 par

x0

Dimitri Payet, l'homme le plus cher du Losc - @ Icon Sport

Dimitri Payet, l'homme le plus cher du Losc - @ Icon Sport

Nous sommes à la fin du mois de juin 2011, le 28 plus précisément, quand Dimitri Payet le joueur de l’ASSE décide de s’envoler vers le nord de la France pour parachever la fin de son contrat avec les champions de France en titre, le Losc. Entre Lille et le PSG, le coeur du stéphanois a souvent tangué. On se souvient alors d’un clash entre le joueur et son club lors du mercato hivernal où Dimitri Payet avait effectué plusieurs visites de la capitale oubliant les entrainements au centre de l’Etrat. Ces derniers jours, les déclarations de Bernard Caïazzo, le président de l’ASSE, mettent en lumière les détails du transfert de l’ex-nantais les dogues. Au final, c’est plusieurs millions de perdus pour le chaudron…

Attendre plus pour gagner plus !

Attendre plus pour gagner plus. Telle aurait du être la devise des dirigeants de l’ASSE. En confondant vitesse et précipitation, Dimitri Payet, le joueur acheté au FCNA pour 4 millions d’euros a été revendu 9 millions d’euros au LOSC. Un problème ? « Si Saint-Etienne avait attendu l’installation des Qatariens au PSG, on aurait vendu Payet plus cher. Les gens du PSG m’en ont parlé récemment et ils auraient mis aux alentours de 12 millions d’euros». Bernard Caïazzo l’admet dans une interview accordé à Le10sport, Saint-Etienne a perdu environ 3 millions d’euros sur ce coup. À l’origine, l’ASSE en voulait même 15 millions, nul doute que le clash du mois de janvier 2011 a dû peser dans la rapidité de l’exécution du dossier.

« Non rien de rien, non je ne regrette rien »

« Il était n°1 devant Menez sur la liste initiale, celle d’Alain Roche ». Selon le président de l’ASSE, Dimitri Payet était la priorité du PSG pour remplacer Ludovic Giuly dans le couloir droit. Mais, à l’époque,  personne ne connaissait les effets positifs des Qatariens sur le club de la capitale. Ce qui est sûr, c’est que depuis le début de la saison l’ancien joueur de l’AS Roma a fait oublier la rumeur Payet. Avec un but et trois passes décisives en championnat contre un but et une passe décisive pour le joueur du Losc, Jérémy Ménez est devenu un cadre de l’équipe d’Antoine Kombouaré. Souvent blessé, l’ancien joueur de l’ASSE a encore le temps de se rattraper pour dépasser un de ses concurents directs pour l’euro 2012 en Pologne et en Ukraine.

A lire: Les 15 plus grosses ventes du siècle de l’ASSE

Les 15 joueurs les plus chers du siècle du Losc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.