ASSE – L’évolution de la valeur marchande de Loïc Perrin sur le marché des transferts

Posté le 13 mars 2017 par

x0

Loïc Perrin a valu jusqu’à 8 millions d’euros, sur le marché des transferts. – @Facebook

En voilà un dont on peut dire sans se tromper, qu’il ne sera jamais concerné, par le marché des transferts. A 31 ans, après toute une carrière sous le maillot vert et l’héritage du brassard de capitaine, ce n’est plus maintenant que Loïc Perrin va quitter l’AS Saint-Etienne. Plutôt se dirige-t-il vers des fonctions dans l’organigramme du club, une fois sa carrière achevée. Mais si Sainté avait souhaité le vendre, ou le joueur émis des velléités de départ, à combien son transfert se serait-il négocié ?


Cristiano Ronaldo teste la Bugatti Chiron par Sportune

8M€, la valeur marchande la plus haute de Loïc Perrin sur le marché des transferts

Présentement, la valeur marchande de Loïc Perrin avoisine les 7,5 millions d’euros, depuis la dernière mise à jour effectuée en janvier dernier, par la plateforme spécialisée Transfermarkt. Elle est légèrement en baisse, sur le pointage de juillet 2016 ; Loïc Perrin valait alors 8 millions d’euros, l’estimation la plus haute qui lui a été donnée. Le défenseur stéphanois était constant, à ce niveau de valeur marchande, depuis le mois de juin 2015. Mais de constance, justement, il n’a pas toujours été, au cours de sa carrière.

Propulsé capitaine de l’AS Saint-Etienne à 22 ans

Tout est en effet allé très vite et très tôt, pour Perrin, propulsé capitaine des Verts à seulement 22 ans. S’il avait déjà le talent d’un très bon défenseur et l’autorité naturelle d’un meneur de troupe, le corps n’a pas toujours suivi et c’est ce qui l’a freiné dans sa progression vers les sommets. A 23 ans, l’emblématique joueur de l’ASSE valait 6,5 millions d’euros sur le marché des transferts. Deux ans plus tard, sa cote avait fondu, de plus de moitié.

L’évolution de la valeur marchande de Loïc Perrin sur le marché des transferts. – @Transfermarkt

Le défenseur stéphanois a souvent été trahi par son corps

Il végètera encore deux ans à ce niveau marchand, notamment victime de nouvelles blessures dont une, grave, aux ligaments croisés. Après quoi, son talent seul explosera enfin. Et plus son corps. Loïc Perrin n’aura de cesse de progresser jusqu’au plus haut de sa courbe. Mais à déjà 27 ans, il a perdu pas mal de temps, mais à savoir que le joueur ferait toute une carrière chez les Verts, à quoi bon se dire qu’avec moins d’ennuis physiques, il aurait surement valu financièrement plus que 8 millions d’euros, au meilleur de sa forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.