ASSE: Shopping, politique, médias… Les confidences de Cohade

Posté le 2 janvier 2013 par

x0

Renaud Cohade, ASSE – @Icon Sport

Pour les discrets, être footballeur professionnel oblige parfois à forcer le naturel. Prenez le milieu de l’ASSE, Renaud Cohade. Il a répondu longuement à Maillot Vert, le magazine officiel du club stéphanois et pourtant il assure au sujet des interviews : « Etant quelqu’un de plutôt discret, je n’en suis pas un grand adepte. Mais cela ne me dérange pas. » Manifestement moins, que de devoir passer sur un plateau TV. « Je suis (…) moins à l’aise devant une caméra, même si je progresse avec les années. Avant il m’arrivait souvent de bafouiller. »

Renaud Cohade réservé avec les interviews et pas plus enthousiaste avec la politique

Pire encore que de sortir de sa réserve pour répondre à la presse, la politique dont Renaud Cohade dit ne pas être très friand dans le magazine des Verts. S’il fait son « devoir de citoyen » en s’y intéressant, le milieu de l’ASSE l’avoue toutefois : « Le problème c’est que je ne comprends pas tout et surtout, ça me lasse très vite ». Il préfère plutôt « une partie (de jeux vidéo) de temps en temps » ou lire « des magazines, notamment sur la musique et les voitures » pour « s’évader du contexte du football ».

Le milieu de l’ASSE est plus friand de shopping

Il dit aussi suivre la Ligue des champions et les matchs de l’équipe de France, autant pour son plaisir personnel que par nécessité, assure-t-il, pour son métier de footballeur. « Il est intéressant de voir ce qu’il se fait au plus haut niveau ». Et quand il n’est ni pris par le foot, la console ou par la lecture, Renaud Cohade prend parfois le temps de faire du shopping. « En général, c’est essentiellement pour les fringues. Même si j’ai déjà pas mal de choses depuis mon passage à Valenciennes, il va falloir que je m’équipe pour l’hiver ». Peut-être, puisque ces confessions ont été faites par le milieu de l’ASSE, avant Noël, que le message n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Barbu et vêtu de rouge si vous voyez de qui on veut parler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.