ASSE-Stade Rennais : Polémique sur les billets de la finale

Posté le 2 avril 2013 par

x1

Tifos Saint-Etienne @Iconsport

Les supporters de l’ASSE frustrés @IconSport

Partis comme des petits pains les billets pour la finale de la coupe de la Ligue qui oppose, le 20 avril au Stade de France, l’ASSE au Stade Rennais. Trop vite, d’ailleurs pour certains supporters des deux clubs, frustrés de ne pas avoir obtenu leur précieux sésame. Le match se jouera à guichet fermé et toutes les places grand-public ont trouvé preneurs en moins de deux heures.

ASSE – Stade Rennais : mais où sont passées les places ?

Seulement voilà, une polémique enfle chez les fans des deux clubs au motif que trop de places auraient été réservées aux sponsors. Et Le Progrès en atteste, ce mardi, après avoir fait le détail des places qui se sont vendues. D’après les chiffres donnés par quotidien régional, l’ASSE et le Stade Rennais ont reçu chacun 21.399 billets à destination des supporters et 1.900 billets pour les partenaires. Sachant que le stade de France qui héberge l’évènement, a vendu 2.000 places aux comités d’entreprises en plus des 5.700 réservées aux loges.

5.000 billets vendus au grand public

Sachant encore que la FFF a reçu 5.000 billets distribués aux ligues régionales et alors que la LFP a distribué 6.000 places aux sponsors et 9.000 billets aux autres partenaires du foot français, clubs pros et autres institutions et ministères ne restaient, selon Le Progrès, que 5.734 billets à vendre au grand-public. Vu comme cela, cela explique qu’ils se soient tous arrachés en un temps record !

Catégories: business, economie, football, Slider, Sport business, Yahoo

Mots clés: ,

Une réflexion au sujet de « ASSE-Stade Rennais : Polémique sur les billets de la finale »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>