ASSE Transfert: Ceara, un salaire qui risque de poser problème…

Posté le 26 juin 2012 par

x0

Marco Ceara, PSG @Icon Sport

Marco Ceara a quitté le PSG @Icon Sport

Depuis lundi, Marcos Ceara n’est plus membre du PSG. A 31 ans, le joueur brésilien a officiellement résilié son contrat avec le club de la capitale. Il doit donc se trouver une nouvelle écurie. Des bruits circulent ces derniers jours, confirmés par le journal Le Progrès de ce mardi, selon lesquels des contacts « informels » auraient été engagés avec l’ASSE. Mais Saint-Etienne peut-il se permettre d’embaucher un ancien parisien ? Sur le papier, cela semble difficile. A moins que Marcos Ceara n’accepte des efforts financiers…

Le salaire de Ceara au PSG dépasse le salary cap de l’ASSE

Au PSG, Marcos Ceara était en effet payé 120 000 euros brut mensuel. Certes, à Paris, le Brésilien figurait parmi les plus petites rémunérations du club (voir les salaires des joueurs du PSG). Mais Saint-Etienne est loin d’avoir la même dimension économique. Avec 120 000 euros brut dans le Forez, le joueur dépasserait tout simplement le salary cap du club fixé à 90 000 euros brut mensuel en fixe. Ceara devrait donc accepter le fameux deal stéphanois avec une rémunération variable (voir les contrats des joueurs de l’ASSE expliqués « pour les nuls » Tome 1 et Tome 2) pour espérer retrouver ses émoluments parisiens.

Un transfert libre et avec en plus une baisse de salaire ? Un deal pas facile à accepter…

Acceptable ? Pas évident du tout. Le joueur pourra en effet arriver dans son futur club en transfert libre. Cela signifie qu’il ne coûtera rien en indemnité à l’équipe éventuellement intéressée. Un argument qui fait d’habitude grimper les enchères côté rémunération et non l’inverse, d’autant que des clubs brésiliens (Santos et Cruzeiro) seraient, eux aussi, intéressés par le cas Ceara.

Les clubs brésiliens capables de s’aligner sur le salaire de Ceara au PSG ?

Saint-Etienne étant bloqué par sa stratégie de rémunération, le club ne pourra s’aligner sur ses rivaux (éventuels) du marché, si ces derniers mettent la barre au-dessus du salary cap des Verts. Un club comme le FC Santos, qui possède dans ses rangs un prodige comme Neymar qu’il paie tout de même 7M€ annuel, semble capable de se payer un joueur à 120 000 euros brut par mois comme Ceara. Si le Brésilien pouvait retourner dans son pays, avec en plus le salaire qui lui convient, il ne dirait surement pas non…

Et aussi, retrouvez en video, Aubameyang parmi nos 5 meilleurs transferts de Ligue 1 cette saison…


5 transferts canons en Ligue 1 saison 2011-2012 par Sportune

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.