ASSE: Un objectif sportif en cohérence avec son budget…

Posté le 5 août 2012 par

x0

Roland Romeyer - @Iconsport

Roland Romeyer - @Iconsport

L’ASSE fait certainement partie des clubs de Ligue 1 les plus raisonnables, aujourd’hui, sur le plan financier. Une masse salariale qui a fondu de 33 à 20M€ en deux ans, un salary cap et une politique de rémunération très rigoureuse, qui limite les abus, voilà la stratégie d’un club dont le budget n’a, pourtant, pas bougé ces dernières années, ou presque, oscillant toujours entre 56 et 50M€ sur les 4 derniers saisons (budget prévisionnels 2012-2013 inclus).

L’ASSE prévoit entre 600 000 et 800 000 euros de bénéfices cette saison

Pour l’exercice à venir, on le sait, l’ASSE prévoit un budget de 50M€. Mais la performance financière du club est surtout dû au fait que les Stéphanois vont réussir leur 2e saison d’affilée en faisant des bénéfices, de l’ordre de « 600 000 ou 800 000€ », selon le président Romeyer,interrogé par Reuters. Et cela sans gagner d’argent sur le marché des transferts en vendant un gros joueur ! Une performance rare dans le football actuel. Romeyer précise: « Si nous avons un peu de ‘gras’, nous en donnerons un peu au sportif ».

Une ambition sportive qui correspond au budget de l’ASSE

Comprenez par là que, grâce à sa santé financière, l’ASSE va tenter de garder ses meilleurs joueurs pour ainsi se rapprocher de ses ambitions sportives à moyen terme:  » jouer durablement le Top 5 de la Ligue 1 dans les années à venir. » En attendant, notamment, la fin des rénovations de Geoffroy-Guichard (prévu pour 2014 avec un stade à 40 000 places), Romeyer se contentera cette année d’une place dans le premier tiers du classement cette saison: « Nous visons le premier tiers du classement en essayant de bien jouer. Il faut aussi disputer les coupes à fond et notamment la Coupe de la Ligue qui peut nous amener le plus rapidement au Stade de France et à l’Europe », explique-t-il à L’Equipe. Un objectif finalement en adéquation avec son potentiel financier, puisque l’ASSE se hisse tout juste dans le premier tiers de Ligue 1 en terme de puissance économique également (voir les budgets prévisionnels des clubs de Ligue 1 2012-2013)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.