ASSE – Vers un assouplissement du salary cap ?

Posté le 5 mars 2017 par

x2

Bernard Caïazzo n’exclut plus l’idée de modifier le salary cap, pour permettre l’arrivée de tops joueurs. – @Facebook

Il le défendait, en fin du mois de décembre dernier, dans un très long entretien accordé au média Peuple Vert. « Si un joueur échappe à l’ASSE pour des raisons financières c’est plutôt positif pour nous car cela veut dire qu’il vient chez nous non pas pour le projet sportif mais pour l’argent » disait notamment Bernard Caïazzo, pour appuyer la réussite de la mesure. S’il est vrai que le salary cap, instauré à Saint-Etienne il y a une dizaine d’années, a eu des effets très positifs, notamment sur les finances du club, aujourd’hui, il peut être, aussi, un frein aux ambitions des Verts.


L'incroyable voiture en or de Pierre-Eymerick… par Sportune

Bernard Caïazzo n’exclut plus l’idée d’assouplir le salary cap avec l’arrivée de « pointures »

C’est tout du moins ce que laisse entendre l’enquête produite ce jeudi 2 mars par L’Equipe. Interrogé par le journal sportif, Bernard Caïazzo a depuis, nuancé son discours. A l’avenir, le président du conseil de surveillance de l’AS Saint-Etienne n’exclut pas d’assouplir la règle, pour permettre l’arrivée de « pointures » dans le collectif. Par un système inspiré du sport américain où le salary cap en vigueur partout, autorise le recrutement de « joueurs désignés », dans un nombre limité à qui les clubs (ou les franchises aux US) accordent des salaires, sans restriction sur le montant.

L’AS Saint-Etienne a déjà donné des salaires plus élevés, avant le salary cap

Autrement dit pour l’ASSE, l’idée serait de pouvoir recruter des joueurs payés au-delà du plafond maximal fixé à 90.000 euros, hors primes à la performance souvent élevées (40% de variables environ par joueur). « Il faut pouvoir considérer que, dans le cadre du salary cap, il existe trois exceptions (les joueurs désignés), comme dans le sport américain » confie Caïazzo. Il faut voir en ce changement assumé de direction, un regain d’ambition de la part des Verts. Ceci dit le club a déjà donné, de gros salaires par le passé. A Sanogo, Ilan, Gomis ou Bergessio… pour des résultats parfois très mitigés. Bernard Caïazzo s’en souvient très bien, c’était d’ailleurs l’une des raisons, à l’instauration du salary cap.

2 réflexions au sujet de « ASSE – Vers un assouplissement du salary cap ? »

    1. Thomas Auteur de l’article

      Des « stars » dans la limite des moyens du club. Sauf à faire venir de nouveaux investisseurs, sinon la notion de « stars » sera à relativiser. 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.