Casillas,… C’est la « crise » pour les primes espagnoles de l’Euro 2012 !

Posté le 4 mai 2012 par

x0

Trop de victoire, tue la victoire.

A force de trop gagner, la sélection espagnole emmenée par Iker Casillas, Xavi ou encore Iniesta va connaitre une baisse de sa prime, en cas de victoire du prochain Euro 2012, en Pologne/Ukraine. En effet, le gain de l’Euro 2008 et de la Coupe du monde 2010 a creusé un joli trou dans les finances de la fédération espagnole de football (RFEF). Même si les joueurs espagnols sont à l’accoutumée épargnés par ces réductions, la crise économique qui sévit en Espagne ne ménage cette fois-ci personne. Toutes proportions gardées…

Baisse de 33% des primes de la Roja

La Roja est à nouveau largement favorite du prochain Euro et si victoire il y a, les Espagnols ne percevront « que » 400 000 euros en guise de prime. Soit une baisse de 33% par rapport à leurs émoluments lors de l’obtention du trophée mondial en 2010, qui étaient de 600 000 euros. Ce chiffre est également en baisse par rapport à 2008, année du premier sacre continental de l’Espagne, où 500 000 euros par tête avaient été distribués.

Le double pour Del Bosque

Comme la fédé espagnole en a l’habitude pour les grands évènements, les internationaux ne commenceront à percevoir ces 400 000 euros qu’à partir des quarts de finales, de façon progressive jusqu’à la finale. En effet, jusqu’à ce stade de la compétition, les footballeurs espagnols ne touchent « que » des pourcentages sur les revenus publicitaires de la Roja. Pour sa part, Vicente Del Bosque empochera le double de toute prime décernée aux joueurs.

Ecrit par @Marcelo6Martins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.