Chelsea, Manchester City, … la Premier League perd 350M€ en transfert !

Posté le 2 février 2011 par

x0

Fernando TorresL’emballement des clubs de Premier League (et notamment le FC Chelsea) dans les dernières heures du mercato hivernal n’est pas sans conséquence économique sur le championnat outre-manche. Et force est de constater qu’avec l’argent finalement dépensé tout au long de cette saison par les clubs de Sa Majesté pour se renforcer, le fair-play financier tant prôné par Michel Platini est loin de ressembler encore à une réalité.

Chelsea et Manchester City ont perdu 246M€ à eux seuls

Au total, sur le marché des transferts, les clubs de Premier League ont cumulé 350 millions d’euros de dette sur la saison 2010/2011 ! Ils ont dépensé pour 694 millions d’euros et n’ont gagné « que » 344 millions d’euros dans la vente de joueurs.

Il faut remonter à l’exercice 2007/2008 pour constater une dette aussi importante. Et dire qu’on parle de crise dans le business du football… Le championnat anglais prouve qu’il ne répond à aucun logique économique. En tout cas pour ses figures de proue. Car finalement, c’est surtout Manchester City et le FC Chelsea, qui vampirisent la majorité des dettes.

Les deux clubs cumulent une balance déficitaire de… 246 millions d’euros sur le marché des transferts. En France, c’est plus que les budgets de l’OM et du PSG réunis pour toute la saison. Difficile, forcément, de lutter avec de tels décalages financiers.

La balance (achat/vente) des clubs de Premier League sur le marché des transferts saison 2010/2011 (en millions d’euros)

FC Chelsea : -105M€
Manchester city : -141M€
Brimingham : -25,6M€
Tottenham : -23M€
Stoke city : -14M€
Wolverhampton : -12,4M€
West Bromwich : -12M€
West Ham : -12M€
Wigan : -11,5M€
Manchester United : -10,5M€
Arsenal : -9,8M€
Aston Villa : -8,8M€
Blackpool : -5,4M€
Blackburn : -4,7M€
Bolton : -4,5M€
Fulham : +950 000€
Liverpool : +4M€
Everton : +4,6M€
Sunderland : +13,3M€
Newcastle : +27,8M€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.