Combien ça coûte à Conforama le naming de la Ligue 1 ?

Posté le 21 avril 2017 par

x0

Voici le nouveau logo officiel de la Ligue 1 Conforama.

La Ligue 1 s’est trouvé un nouveau nom. Le championnat de France s’appellera désormais Ligue 1 Conforama. Cherchant, depuis près d’un an, à associer son championnat élite à une marque, dans le cadre d’une opération de naming, la Ligue de football professionnel (LFP) a officialisé ce mercredi le partenariat avec l’enseigne, spécialiste de mobilier et de déménagement. Pour ce partenariat avec la LFP, le groupe français, aujourd’hui à la propriété d’un conglomérat sud-africain, va verser 25 millions d’euros sur trois ans jusqu’en 2020, selon les informations du quotidien L’Equipe, ce vendredi.


La Ferrari 458 Spider de Toni Kroos (Real Madrid) par Sportune

Conforoma déboursera plus de 8M€ par an pour ce contrat de Naming avec la Ligue 1

Soit près de 8 millions d’euros la saison, une somme qui, selon le journal sportif, est assez proche de ce que voulait la LFP, à 10M€ par an. Par communiqué officiel, le directeur général exécutif de la Ligue Didier Quillot s’est d’ailleurs réjoui de cette association : « Nous ne communiquerons pas le montant, mais néanmoins nous sommes très contents, c’est le plus gros montant de naming pour une compétition en France. » Après la « Dominos Ligue 2 » et la « Orange e-Ligue 1 » (compétition d’e-sport sur le jeu FIFA), il s’agit du troisième contrat naming pour la LFP en l’espace d’un an.

Un montant bien en dessous du naming en Liga

Ailleurs en Europe, le naming n’est pas une pratique commune à tous les championnats. La Bundesliga n’en a pas, la Premier League anglais plus, depuis que la banque Barclay a cessé de la soutenir, en 2015, pour des raisons financières. La Serie A est associée à Telecom Italia, mais c’est encore la Liga qui se monnaie le plus cher, puisque la banque Santader est depuis 2016, le sponsor des deux compétitions élites du foot espagnol, moyennant 20M€ par saison. C’est toutefois un peu moins, que les 23,5 millions d’euros que versait depuis 2008, la banque BBVA, jusqu’à la fin de son contrat qu’elle n’a pas souhaité reconduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.