Cristiano Ronaldo: Ses droits à l’image, un vrai-faux problème ?

Posté le 4 novembre 2012 par

x0

Cristiano Ronaldo - @Iconsport

Cristiano Ronaldo – @Iconsport

Alors que la rumeur de l’intérêt du PSG pour Cristiano Ronaldo (qui pourrait rapporter aussi beaucoup d’argent à l’agent du joueur) se poursuit, Sportune se penche, ce dimanche, sur les fameux droits à l’image de CR7 que le joueur est obligé de partager (à 50-50 ou 60-40, selon les médias) avec le Real Madrid. Un problème souvent mis en avant pour évoquer le retard pris par la prolongation de CR7 et donc les rumeurs de départ vers d’autres clubs qui découlent de ces hésitations. Depuis 2009, Cristiano Ronaldo a-t-il perdu tant d’argent que cela avec ce partage au point de remettre en cause une éventuelle prolongation ? Pas si évident…

Le Real Madrid prend seulement son pourcentage sur les contrats commerciaux de Cristiano Ronaldo signés après 2009

Les contrats publicitaires de Cristiano Ronaldo représentent aujourd’hui environ 15M€ de revenus annuels pour le joueur (chiffre France Football). Ces derniers exploseraient-ils si CR7 récupérait l’ensemble de ses droits ? Pas vraiment. Cet été, le média espagnol Eleconomista expliquait dans le détail le système de partage des revenus de Cristiano Ronaldo liés à ses droits à l’image… En fait, le contrat spécifie que le Real Madrid ne touche un pourcentage que sur les deals signés depuis 2009, soit depuis l’arrivée du joueur chez les Merengue.

Cristiano Ronaldo a signé la plupart de ces partenariats avant son transfert au Real Madrid

Autrement dit, en partant de cette hypothèse, le Real ne gagne rien, par exemple, du contrat évalué à 6M€ annuel du joueur avec la marque Nike, son équipementier personnel, qui était déjà son partenaire à l’époque où il jouait à Manchester United. Plus globalement, CR7 a en fait signé une bonne partie de ses contrats publicitaires actuels (PES, Espirito Banco) au moment où il jouait encore chez les Red Devils. Depuis, il s’est essentiellement contenté de renouveler ces fameux contrats, avec quelques augmentations à la clé.

Pour qu’il y ait problème, encore faudrait-il qu’il y ait de nouveaux contrats…

Pour que le Real Madrid puisse vraiment profiter de son partage des droits à l’image de Cristiano Ronaldo, encore faudrait-il que le joueur se trouve de nouveaux partenaires commerciaux. Autrement dit, soit de nouveaux contrats sont en cours de signature, soit il n’y a pas vraiment de problèmes sur ce point entre les deux parties…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.