Cristiano Ronaldo: Une prolongation qui doit compenser la hausse fiscale

Posté le 14 avril 2012 par

x0

Cristiano Ronaldo @Icon Sport

La prolongation de Cristiano Ronaldo au Real Madrid, dont nous vous parlions cette semaine prend de plus en plus d’échos dans la presse espagnole. Ce samedi, c’est le célèbre quotidien sportif Marca, qui détaille un peu plus les chiffres qui entourent le futur contrat de CR7 avec les Galactiques. Comme prévu, CR7 devrait être augmenté de manière substantielle avec une nouvelle rémunération qui devrait faire de lui le 2e joueur le mieux payé de la planète derrière l’intouchable Samuel Eto’o à l’Anzhi Makhachkala. Mais l’effort financier des Galactiques pour prolonger leur super star est encore bien plus important qu’il n’y paraît.

Cristiano Ronaldo ne profitera bientôt plus de la loi Beckham au Real Madrid

Car très bientôt, Cristiano Ronaldo va aussi changer de régime fiscal. Et ce ne sera pas vraiment en sa faveur… CR7 évolue à Madrid depuis 3 saisons maintenant. A partir de la 6e année, il sera taxé à 52% et non à 24% comme aujourd’hui. Le Galactique profite en effet toujours de la fameuse loi Beckham, instauré en 2004 sous le gouvernement Aznar. Une petite faveur faite aux footballeurs étrangers s’installant en Espagne qui lui permet toujours d’éviter la dernière mesure ibérique qui taxe donc à hauteur de 52% les revenus annuels supérieurs à 300.000 euros.

Le nouveau contrat de Cristiano Ronaldo doit intégrer la hausse fiscal…

Ce ne sera donc bientôt plus le cas. Et le nouveau contrat du Portugais doit donc forcément intégrer cette nouvelle donne. Ainsi, si le brut du joueur doit passer la barre des 15M€, une partie de cette augmentation ne fera que compenser, à terme, les impôts supplémentaires que risque de payer Cristiano Ronaldo en restant en Espagne.

Découvrez les voitures de Cristiano Ronaldo : Mercedes coupé Classe C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.