Découvrez le concept Revolights…

Posté le 28 février 2013 par

x0

Photo: revolights.com

Il ne s’agit ni de se lancer dans le tuning, ni de créer une véritable révolution pyrotechnique sur son vélo. Le concept Revolights peut, en effet, paraître très futuriste. Il s’agit de se faire remarquer pour s’assurer une sécurité optimale sur son deux roues. Faire du VTT, du VTC ou se mettre au BMX – surtout sans protection – peut être vraiment dangereux, surtout de nuit. Les cyclistes négligent toujours les dangers auxquels ils sont confrontés.

Un projet qui allie style et sécurité

Lancé par Kent Frankovich, Adam Pettler et Jim Houk, le concept Revolights vise tout simplement à sécuriser le cycliste en faisant des jantes de son vélo, de parfaits feux de direction qui lui permettent d’être vu et de davantage voir la route. Les trois compères ont eu la brillante idée d’équiper les jantes avant et arrière de deux cerceaux par roue. Chacun de ces derniers est composé de huit diodes électroluminescentes (LEDs) et sont clipsés sur chaque côté des jantes. Les LEDs sont alimentées en énergie à l’aide d’une batterie fixée sur le moyeu du vélo.

Comme sur une voiture, le deux roues est alors équipé de lumières blanches à l’avant et rouges à l’arrière. Les diodes clignotent différemment suivant la vitesse du cycliste. Leur fréquence est déterminée par la vitesse de rotation de chacune des roues. Lorsque le vélo est à l’arrêt, les LEDs réalisent des cercles dans la roue de façon a ce qu’une auto puisse se rendre compte de la situation du vélo. Les jeux de lumière réalisent un véritable effet de style. Ils apportent un certain effet précurseur qui n’est pas sans déplaire. Esthétique, ce système fait du vélo un moyen de transport enfin visible. Puisqu’aujourd’hui, la plupart des lumières bon marché que l’on utilise manquent dûment d’efficacité, et ce, particulièrement sur le côté. En attendant la sortie du concept, il est conseillé de vous procurer un équipement de qualité, qui vous empêchera de risquer votre peau.

Financez le projet !

Pour qu’il puisse émerger, le projet recquiert nombre de financements, pour parvenir à produire ce système en grande quantité et à le commercialiser. Ce projet est actuellement disponible sur le site Kickstarter, qui présente un système de crowdfunding ou financement collaboratif. Créé en 2009, cette plateforme a déjà aidé plus de 60 000 projets. Sur le même modèle que FirstGiving et PledgeBank, elle offre aux internautes la possibilité de participer au financement de projets qui se situent encore au stade d’idée. Elle présente une manière alternative aux investissements traditionnels, des processus généralement lourds et complexes. Plus qu’un financement, il s’agit là d’un soutien que les surfeurs apportent aux innovateurs. Passionnés de cyclisme et coureurs du dimanche, j’ai l’occasion de faire un geste en faveur d’un projet novateur et sécuritaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.