Djibril Cissé: « Mon argent je ne l’ai pas volé »

Posté le 27 mars 2014 par

x0

Djibril Cissé

Djibril Cissé

Djibril Cissé peut « comprendre » que les salaires du foot nourrissent la polémique mais il ne tient pas à s’en excuser. « C’est un métier » nous a-t-il dit ce lundi à Paris, à l’occasion d’une soirée futsal organisée par l’équipementier adidas à laquelle lui mais aussi Nenê, Lucas Digne, Jérémy Menez, Salvatore Sirigu, Rio Mavuba… étaient également invités.

Djibril Cissé dit comprendre le débat sur les salaires des footballeurs

Comme il s’était longuement épanché sur sa situation financière le 15 mars dernier dans le numéro de L’Equipe Magazine dédié aux revenus des champions français nous avons demandé à l’attaquant bastiais pourquoi il avait moins de gêne que la majorité des footballeurs à détailler son train de vie.

« Je ne vois pas pourquoi j’aurai honte d’en parler »

« Je travaille pour gagner mon argent. Je ne l’ai pas volé. Je ne vois pas pourquoi j’aurai honte d’en parler ». Et puis, tient-il à le rappeler, « je n’ai pas toujours gagné ma vie comme ça ». Lui revient alors en mémoire sa formation aux ordres de Guy Roux. A Auxerre « qui n’est pas la ville la plus facile où vivre. »

Au bon souvenir de la vie auxerroise

« Tout cela dans le but d’aboutir à quelque chose de sérieux poursuit-il. Ce n’est pas simple, on fait des sacrifices comme tout le monde. Mais c’est clair que quand on réussit, c’est beau. » Selon L’Equipe Magazine, Djibril Cissé a gagné 5,9 millions d’euros entre le salaire, les primes et les revenus publicitaires en 2013. Il est le 14e sportif français le mieux rémunéré sur cette même année.

Djibril Cisse et les voitures : La Plymouth Prowler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.