Du Real Madrid au podium de Mister Univers 2014

Posté le 16 octobre 2014 par

x0

Ex-aspirant footballeur du Real Madrid, Luis Vidal est devenu Mister Univers 2014.

Ex-aspirant footballeur du Real Madrid, Luis Vidal est devenu Mister Univers 2014.

Plus jeune, l’Espagnol Luis Vidal aspirait à devenir footballeur professionnel. Il en avait résolument les qualités puisque de 11 à 21 ans, il a suivi la formation au prestigieux Real Madrid d’où sortent certains des plus grands noms de l’histoire du football. D’ailleurs, Luis Vidal avait avec lui des joueurs qui ont fait carrière comme la gardien Santiago Canizares.

Seulement fragile et jouant à un poste physiquement éprouvant, Luis Vidal a tiré très jeune un trait sur carrière pour se consacrer au culturisme. Vingt-cinq ans plus tard, il est devenu Mister Univers 2014, distinction reçue le week-end dernier à Sapri en Italie. « La première fois que j’ai soulevé une haltère, j’ai oublié le ballon et je venais de trouver le mien » dit l’Espagnol aujourd’hui âgé de 46 ans.

« J’étais un latéral droit de la vieille école, dur, et j’ai eu beaucoup de problèmes physiques » poursuit-il dans les colonnes du journal AS pour justifier le saut du foot au culturisme. « En culturisme ou body-building, tu ne dépends pas d’un entraîneur ou de coéquipiers qui te passent la balle. Tout dépend de tes efforts, de la sueur que tu mets dans l’effort. Et je dois reconnaître que j’ai toujours été très indépendant. Mais j’ai appris à Madrid des valeurs comme la ténacité, qui m’ont aidé en tant que culturiste. »

Football et culturisme sont deux mondes assez étroits si l’on en juge aussi par le fait que l’ex-gardien stéphanoise, Jérémie Janot avoue par exemple passer des heures à soulever de la fonte depuis l’arrêt de sa carrière. Ou que l’on prend cet autre gardien, Tim Wiese qui va très prochainement devenir catcheur professionnel. Non sans avoir pris ces dernières années, pas mal de kilos de muscles supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.