F1 : Comment Ecclestone cherche à relancer l’histoire de la discipline

Posté le 18 avril 2014 par

x0

Bernie Ecclestone F1 - @Iconsport

Bernie Ecclestone F1 – @Iconsport

Depuis très longtemps Bernie Ecclestone cherche des relais de croissance pour augmenter la puissance financière de la Formule 1. Après avoir envisagé des acquisitions externes l’homme d’affaire est entré dans une politique de croissance organique depuis une décennie.

Bernie Ecclestone cherche toutes les solutions pouvant dynamiser la F1

Après avoir songé aux rachats du circuit ATP de Tennis pour 400 millions de dollars à la fin des années 2000 et même du ChampCar américain en 2001/2002. (Cliquez ici pour lire l’article sur Sportune), une nouvelle stratégie a commencé à se dessiner après la chute du championnat américain de ChampCar, courant 2003-2004 ; Ecclestone ayant manifesté son intérêt quelques semaine avant de choisir la stratégie de croissance interne soufflée par Flavio Briatore. Le championnat GP2 est né à partir de ce constat. Son petit frère le GP3 est apparu trois années plus tard. L’objectif de ces championnats rapportant plusieurs dizaines de millions d’euros de chiffre d’affaire à la Formule 1 est de promouvoir les jeunes pilotes. Source d’avenir pour la discipline reine du sport automobile.

Qui des pilotes à la retraite ?

Il restait encore un marché à conquérir. Celui des pilotes à la retraite. En effet, une fois qu’un pilote quitte le paddock de Formule 1 il se retrouve le plus souvent en Endurance, en Tourisme ou prend des responsabilités marketing. Il y a 10 ans, un promoteur indépendant avait lancé la Formula Master, essentiellement composé d’ancienne gloire de la discipline. Une idée intéressante bien que risquée. Il n’y a eu que trois courses et l’ensemble c’est effondré deux ans plus tard faute de moyen. Toutefois deux années plus tard l’idée de faire courir les anciennes gloires dans des Porsche préparée en marge des GP Européen était dans l’air. Sans aboutir également.

En Janvier 2014, la Formula One Licensing a déposée la marque Historic Formula One. Lançant les spéculations d’une nouvelle série sur les circuits. Reste à savoir de quel genre. Plusieurs hypothèses sont soumises.

L’Historic Formula One pour solution ?

La première est de relancer le projet Formula Master qui était des monoplaces propulsées par des V10 de 700cv, mais qui avait un gros défaut : beaucoup d’ancien pilote avaient des douleurs. De plus la plupart ont 50 à 60 ans aujourd’hui. Selon nous, l’idéal serait de faire courir des monoplaces des années 70 ou des années 90 par d’anciens pilotes (ou récemment en retraite). Ces championnats existent aujourd’hui et pourraient avoir un franc succès si l’ensemble était réuni sous la bannière officielle de la Formule 1.

Avec ce projet, Bernie Ecclestone compte contrôler l’ensemble des ressorts d’une carrière d’un pilote allant du GP3/GP2, Formule 1 à l’Historic Formula One. L’ensemble devant générer un business non négligeable et augmenter encore la valeur de la discipline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.