F1 – Cosworth réduit ses coûts et prépare son retrait pour 2014

Posté le 15 mai 2012 par

x0

La Marussia Virgin Racing

La Marussia Virgin Racing

Dans 18 mois, la F1 changera de moteur. Adieu V8 rageur tournant à 18.000 tours par minute et place à un V6 plus petit et aidé par deux turbos soufflant une puissance similaire, mais plus dans l’ère du temps. Une évolution qui pourrait provoquer le départ du manufacturier Cosworth. De retour en 2010, suite au programme instauré alors par la Fédération Internationale de l’Automobile, d’un moteur low cost, le constructeur anglais Cosworth propose un bloc moteur peu évolué et peu puissant par rapport à la concurrence des constructeurs. Il équipe alors 4 équipes (Williams, Lotus Racing (Caterham aujourd’hui), Marussia (Virgin Racing à l’époque) et HRT en 2010. Aujourd’hui, de ces 4 écuries, il ne reste que les deux dernières…

De 4 à 2 écuries pour Cosworth en F1…

L’an dernier, alors que la Formule 1 faisait le choix du moteur V6 1600cm3 bi-turbo, les responsables de Cosworth hésitaient entre deux stratégies. La première était de convaincre la FIA de proposer une équivalente technique au moins jusqu’en 2016 entre le V8 actuel et le V6. En vain. La seconde était de trouver un partenaire technique. Des discussions avec Hyundai et un constructeur chinois n’ont abouti à rien de concret.

Cosworth ne peux aujourd’hui proposer un moteur pour 2014 à un tarif équivalent à celui des constructeurs. On parle de 20 millions d’euros par moteur à l’année, ce qui est 2 fois plus importants qu’un futur Renault par exemple. Pour le GP d’Espagne, le manufacturier anglais avait réduit sa présence dans le paddock. Un signe. Dans les coulisses, le projet PURE, piloté par Graig Pollock semble prendre la succession de Cosworth dans le cœur de certaine équipe. A moins d’une entente entre les constructeurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.