F1: Ferrari, Red Bull, McLaren… Guerre des écuries à la Fota

6 décembre 2011 à 17:59 par Palissarde

0
Ferrari en F1 - @Iconsport

Ferrari en F1 - @Iconsport

L’annonce du départ de l’association des constructeurs (la FOTA) de Red Bull Racing et de la Scuderia Ferrari vendredi, provoque une réunion d’urgence des membres restants ce mardi, afin de définir les contours et l’avenir de l’accord de restriction des coûts (alias RRA). Mercedes-Benz a affirmé lundi son soutien à la FOTA et un patron d’équipe a affirmé, sous couvert d’anonymat, que le départ de Red Bull Racing et Ferrari va permettre d’aller de l’avant, car ses dernières bloquaient les discussions depuis trop longtemps.

Les écuries de F1 se chamaillent… et Bernie Ecclestone se frotte les mains

Dimanche, dans le Financial Times, l’argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, avait indiqué qu’il ne croyait pas en l’avenir d’un accord de restriction des coûts et que le départ de Red Bull Racing et Ferrari allait déséquilibrer la FOTA. Une aubaine pour lui dans le jeu de pouvoir qui s’annonce dans les prochaines semaines.

Prochainement les équipes Mercedes AMG, McLaren, Red Bull et Ferrari vont se réunir pour définir les contours d’une transition en douceur du départ des deux dernières d’ici Février 2012. La marque allemande et celle de Woking souhaite obtenir des précisions sur les intentions d’avenir des deux partants. En effet, Ferrari, dans son communiqué vendredi, a précisé qu’elle souhaitait toujours participer aux discussions sur le RRA moteur, tandis que l’équipe autrichienne dispose encore dans les rangs de la FOTA de sa petite sœur, la Scuderia Toro Rosso (détenue à 100% par la marque de boisson énergisante) qui reste neutre dans cette guerre politique d’influence.

Derrière la gueguerre, il y a surtout… beaucoup d’argent !

Mais, derrière cette lutte, se cache l’essentiel. La signature des Accords Concordes, devant régir l’équilibre et l’avenir économique de la discipline pour les 5 prochaines années entre les équipes et les détenteurs des droits commerciaux de la Formule 1, est repoussée depuis 6 mois à début 2012. Le départ de Ferrari et Red Bull Racing pourrait être une aubaine stratégique pour Bernie Ecclestone dans les prochaines semaines…

En savoir plus sur Les Accords Concordes et ses enjeux





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑