F1 – GP Inde 2012 – Les chiffres des Accords Concordes

Posté le 27 octobre 2012 par

x0

Marussia - @Iconsport

Marussia – @Iconsport

Ce samedi, le paddock du GP d’Inde de F1 2012, offre quelques petites histoires intéressantes en marge des qualifications : Vijay Mallya n’est plus milliardaire, les chiffres des nouveaux Accords Concordes et la pression sur un budget plafonné pour 2014. Tour d’horizon des anecdotes du samedi, au GP de F1 d’Inde 2012.

Vijay Mallya n’est plus milliardaire

C’est un micro événement, mais l’homme d’affaire indien, propriétaire de l’équipe Sahara Force India a été déchu par le magazine Forbes de son statut de milliardaire. En Juin, la fortune de Mallya était estimée à 1,1 milliards de dollars. Aujourd’hui elle n’est plus que de 800 millions. Rappelons que ce n’est pas la première fois que cela arrive, d’où l’aspect micro événement de la nouvelle.

Mallya a eu beaucoup de problème récent avec la justice indienne à propos de chèque sans provision et des gros problèmes de dette de sa compagnie aérienne, Kingfisher. L’homme d’affaire a remercié avec humour le Tout Puissant Forbes de lui avoir supprimé l’envie d’être milliardaire.

Les chiffres des nouveaux Accords Concordes

Les discussions entre les équipes, la FIA et Bernie Ecclestone pour l’établissement de nouveaux accords commerciaux butent essentiellement avec la lutte entre la Fédération et son président Jean Todt et l’homme qui représente les intérêts commerciaux de la discipline, Ecclestone. Toutefois, des chiffres sont déjà annoncés et concernent surtout les droits de super licences des pilotes et d’inscription des équipes.

Pour les pilotes, la Super Licence (seule permettant de pouvoir piloter en F1) coûtera 7.800 euros et ensuite 780 euros par points inscrits. Auparavant c’était 10.000 euros et 1500 euros par points. Ensuite l’inscription des équipes passe de 450.000 euros à 385.000 euros, mais il faut ajouter 3.850 euros par points inscrits. Toutefois il y a des exceptions. L’équipe championne du monde paiera ses points 4650 euros et les équipes n’inscrivant pas de points au championnat du monde des constructeurs paieront leurs droits d’entrée 540.000 euros.

La pression sur un budget plafonné pour 2014

Bernie Ecclestone souhaiterait imposer pour 2014 un budget plafond, contrôlé par la Fédération International de l’Automobile. Les discussions autour de ce sujet vont bon train. Des chiffres sont déjà annoncé : un plafond de 250 millions de dollars (193 millions d’euros). Pour le moment seul Red Bul, Toro Rosso et Sauber soutiennent l’idée. Les autres équipes estimant qu’il est plus raisonnable d’établir un traité de réduction de coûts.

D’autant que la voiture de 2014 pourrait coûter très chère pour les équipes. On parle de 100 à 150 millions d’euros d’investissement pour les constructeurs avec le moteur et la monoplace. Un plafonnement du budget ne serait pas une bonne idée pour certain esprit. Toutefois, il est fort probable que ce concept soit mis en place dans les prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.