F1: Pirelli met la pression pour renouveler son contrat

Posté le 1 mars 2013 par

x0

Manufacturier pneumatique de la Formule 1 depuis 2011, Pirelli entame la troisième et dernière année de son contrat de fourniture avec la discipline. Un contrat âprement négocié et en rivalité avec Michelin, mais dont le renouvellement prend du temps, pour différents points, essentiellement concernant la participation des équipes au développement.

En effet, l’actuel contrat impose chaque équipe du championnat à débourser 1,35 millions d’euros à Pirelli, afin de disposer de ses pneumatiques. Le manufacturier italien, pour augmenter ses chances de réussite s’engageait à débourser 20 millions d’euros par année pour sponsoriser les Grand Prix. Depuis 6 mois environ, Pirelli discute avec les équipes pour renouveler son contrat, avec un détail, la hausse du prix de la location pneumatique qui fait grincer quelques dents.

Avec la liquidation de l’équipe Hispania Racing Team, il ne reste plus que 11 équipes. Or les coûts de Pirelli ont été essentiellement calculés sur la base de 12 équipes, ce qui va mécaniquement provoquer une hausse de la location des pneus, passant de 1,35 millions d’euros par équipe à 1,5 millions d’euros. Beaucoup d’équipes ont signé le préaccord de prolongation de collaboration, mais d’autres ont besoin d’être convaincues.

Cette situation retarde donc le processus d’un nouveau contrat. Pirelli a déjà confirmé à Bernie Eccletone son implication avenir en terme de sponsoring circuit, mais probablement réduite de moitié, mais compenser par la durée du prochain accord. Car les italien souhaite un contrat de 5 ans et non plus 3 comme aujourd’hui. Le manufacturier espérait faire une annonce en mars, mais il faudra vraisemblablement attendre juin et le prochain Conseil Mondial de la FIA. Une date jugée un peu tardive par Pirelli, qui met donc la pression pour obtenir gain de cause d’ici avril 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.