F1 – Vettel chez Ferrari, la rumeur qui fait exploser la banque

Posté le 29 mai 2012 par

x0

Le pilote de F1, Sébastien Vettel @Icon Sport

Sébastien Vettel, Red Bull Racing @Icon Sport

En marge du GP Monaco de F1 2012 une rumeur indiquait que Sebastian Vettel avait signé un accord secret avec la Scuderia Ferrari pour 2014. Un bruit rapidement démenti par l’équipe Red Bull Racing quelques heures après la course monégasque. En réalité cette rumeur offre une information qui en dit un peu plus sur les contrats des pilotes, d’une complexité infinie. Dans l’absolu, Sebastian Vettel a signé un contrat jusqu’en 2014 inclus avec Red Bull Racing. En plus d’un salaire revalorisé à 16 millions d’euros sur la période 2013/2014, le double champion du monde allemand dispose d’une clause de sortie, au cas où il n’atteindrait pas en fin de saison le top 3 du championnat du monde et qu’il n’ait pas signé minimum 2 victoires sur l’année.

En F1, Red Bull cherche à prolonger Vettel en échange d’un salaire de… 25 à 30M€ !

Depuis 6 mois, RBR cherche à prolonger jusqu’en 2016 son pilote fétiche en échange d’un salaire encore plus grand et proche de 25 à 30 millions d’euros. Sauf que Ferrari et Mercedes rôdent. Selon le conseiller autrichien de Red Bull, Helmut Marko, Vettel est fermement lié à RBR pour 2013, mais la clause de performance (annoncé ci-dessus) est liée pour 2014. Donc si l’équipe autrichienne amorce son déclin, Vettel pourrait signer un accord avec Ferrari pour 2014 voire 2015…

Sauf que sur le papier, un duo Fernando Alonso – Sébastian Vettel, même s’il ne déplairait pas au président de Ferrari, Luca di Montezemolo serait difficile à gérer. Certains médias ont annoncé une cohabitation entre l’Espagnol et l’Allemand pour 2014 et 2015, car le contrat d’Alonso expire en 2016. Sauf qu’en réalité c’est en 2014 qu’il expire et qu’ensuite c’est un jeu d’option pour les deux années supplémentaires qui sera négocié.

Un duo Alonso – Vettel chez Ferrari ? Ce serait bien trop cher…

Reste aussi la notion de salaire avec Ferrari. Fernando Alonso touchera 25 millions d’euros par an dès l’an prochain et jusqu’en 2014. Toutefois, nous l’avons vu plus haut, Red Bull est proche de proposer un salaire équivalent, et nous savons que Mercedes-Benz en cas de prolongation de l’aventure serait prêt à mettre le prix pour Vettel. On parlait l’an dernier de 35 millions d’euros. Ferrari devra donc gérer un duo lui coûtant 60 millions d’euros par année. Quasi impossible aujourd’hui avec les réductions de budget…

Pas de précipitation toutefois. Ferrari a l’habitude de signer des précontrats avec des pilotes durant une année ou 3 ans maximum. Il y a 15 jours, c’était l’équipier de l’allemand, Mark Webber qui avait signé ce type d’accord pour 2013. L’avenir de Felipe Massa d’ici la fin de l’année 2012 permettra de mieux comprendre la stratégie de la Scuderia Ferrari pour l’avenir. Patience.

En video, voici tous les salaires des pilotes de F1 en 2012


Tous les Salaires des pilotes de F1 2012 par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.