F1: Vitaly Petrov soutenu par 12M€ d’argent russe…

Posté le 24 janvier 2012 par

x0

Vitaly Petrov - @Iconsport

Vitaly Petrov - @Iconsport

Depuis quelques semaines, le pilote russe, Vitaly Petrov, est lié à un volant au sein de l’équipe Caterham F1 Team de Tony Fernandes, en remplacement du vétéran italien Jarno Trulli ou comme 3ème pilote. Sur son compte Twitter, le pilote russe a simplement déclaré : « Une réponse à court terme, c’est tout ce que je peux dire. Mes amis, soyez patients. » Ni plus, ni moins.  Pourtant, de son côté, Jarno Trulli indique qu’il a un contrat et que sa rupture coûterait beaucoup d’argent. On parle d’une somme comprise entre 3 et 6 millions d’euros. Jarno Trulli avait en fait signé un contrat de trois ans avec la holding Malaysian Racing Team (propriétaire de Caterham F1 Team), qui lui accordait un salaire de 3 millions d’euros et 100.000 euros par points inscrits au championnat du monde. Pour le moment, l’italien de 37 ans, n’a marqué aucun point depuis 2010…

Vitaly Petrov est soutenu par le pétrolier Lukoil…

Evincé de l’équipe Lotus Renault GP au profit de Romain Grosjean, le russe Vitaly Petrov et son agent Oksana Kosachenko sont actifs pour obtenir une forte somme d’argent dans cette histoire. Crédité d’un budget de 8 à 10 millions, il semblerait que nous parlions ici de 12 millions d’euros finalement… Une somme assurée par un duo d’entreprise russe, proche du pouvoir à Moscou. Le pétrolier Lukoil et le constructeur automobile AutoVAZ (LADA). Chacun débourserait  6 millions d’euros. Récemment, un pilote disposant d’un budget avait approché Tony Fernandes pour proposer ses services. Le millionnaire malaisien lui a assuré que le volant était disponible pour 6 millions d’euros. Restait le détail du règlement du contrat de Jarno Trulli…

Le porte-monnaie de Petrov a gonflé de 4M€… pour payer le départ de Trulli ?

C’est ici que cela coince réellement. Fernandes ne souhaite pas débourser par lui-même le’argent nécessaire pour rompre le contrat de Jarno Trulli. Cela devrait être à la charge du pilote remplaçant. C’est pourquoi le porte-monnaie de Petrov a augmenté de 4 millions d’euros ces dernières semaines. Il doit assurer à la fois son volant 2012 dans l’équipe et payer la rupture de contrat de Jarno Trulli, qu’il a provoqué.

Suivez la chronique F1 Business de Marc Limacher

Suivez Marc Limacher sur Twitter: @Tomorrownewsf1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.