F1: Voici l’évolution des trois plus gros salaires depuis 20 ans…

Posté le 21 mars 2013 par

x1

Fernando Alonso – @Icon Sport

Avec le transfert de Lewis Hamilton chez Mercedes AMG et les réévaluations de salaire de Fernando Alonso et Sébastian Vettel, le trio de pilote les mieux payés du plateau 2013 cumule 56 millions d’euros de salaire. Sportune.fr profite de l’occasion pour vous proposer l’évolution depuis 1993 des salaires des trois pilotes les mieux payés de chaque année. En dollars.

En 1993, Ayrton Senna, Alain Prost et Gerhard Berger cumulaient un total de 35 millions de dollars. L’année suivante, le même trio ne touchera plus que 23 millions. Alain Prost, même à la retraite, gagnera 50% de son salaire prévu, et Senna sera payé par Williams malgré tout en 1994. Pour 1995, Michael Schumacher entre dans le classement, mais il est devancé par… Nigel Mansell. Le champion du monde 1992, en plus de toucher 5 millions de dollars de McLaren, touche aussi 17 millions de Williams, en vertu d’un accord qui n’a pas été honoré par l’équipe anglaise. Le trio est encore une fois complété par l’autrichien Gerhard Berger et cumule 34 millions de dollars. Il faudra attendre 1996 pour que l’explosion des salaires se découvre, avec le transfert de Schumacher chez Ferrari. Il sera suivi par Damon Hill et encore une fois Gerhard Berger. L’ensemble cumulera 39 millions de dollars.

Le tournant est venu en 2001, avec l’arrivée des constructeurs et leurs millions. Le trio de pilote, qui était payé moins de 40 millions de dollars auparavant, dépasse alors les 60 millions et cumulera à son maximum 157 millions de dollars, un record absolu en 2008 avec le duo Raikkonen (90 millions de dollars), Alonso (47 millions) et Massa (20 millions). La crise a fait baisser les salaires, mais ils sont toujours supérieurs à 75 millions aujourd’hui, malgré tout.

L’évolution des 3 plus gros salaires de la F1 depuis 20 ans

1993 : Senna – Prost – Berger : 35 millions de dollars
1994 : Senna – Prost – Berger : 23 millions de dollars
1995 : Mansell – Schumacher – Berger : 34 millions de dollars
1996 : Schumacher – Hill – Berger : 39 millions de dollars
1997 : Schumacher – Hill – Berger : 34 millions de dollars
1998 : Schumacher – Hill – Villeneuve : 38 millions de dollars
1999 : Schumacher – Hill – Villeneuve : 37.5 millions de dollars
2000 : Schumacher – Hakkinen – Villeneuve : 37.5 millions de dollars
2001 : Schumacher – Villeneuve – Hakkinen : 61 millions de dollars
2002 : Schumacher – Villeneuve – Irvine : 67 millions de dollars
2003 : Schumacher – Villeneuve – Raikkonen : 71 millions de dollars
2004 : Schumacher – Raikkonen – R. Schumacher : 66 millions de dollars
2005 : Schumacher – Raikkonen – R. Schumacher : 78 millions de dollars
2006 : Raikkonen – Schumacher – Montoya : 90 millions de dollars
2007 : Raikkonen – Alonso – R. Schumacher : 101 millions de dollars
2008 : Raikkonen – Alonso – Massa : 167 millions de dollars
2009 : Raikkonen – Alonso –  Hamilton : 129 millions de dollars
2010 : Raikkonen – Alonso – Hamilton : 127 millions de dollars
2011 : Alonso – Hamilton – Button : 78.4 millions de dollars
2012 : Alonso – Hamilton – Button : 87 millions de dollars
2013 : Alonso – Hamilton – Vettel : 78 millions de dollars

Une réflexion au sujet de « F1: Voici l’évolution des trois plus gros salaires depuis 20 ans… »

  1. NicoAstur

    Los sueldos 2013 de Alonso-Hamilton-Vettel, son sólo de las respectivas escuderías. Hay que añadir los contratos de publicidad. Lo peor es que alguno como Alonso, tienen su domicilio fiscal fuera de España para pagar menos impuestos. Luego se le presenta como el paradigma del ejemplo -hablemos de sólo deportivo-

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.