F1: Et si une femme arrivait dans le paddock ?

Posté le 2 décembre 2011 par

x0

Maria de Villota - @Iconsport

Maria de Villota - @Iconsport

Il existe une probabilité pour qu’une femme devienne troisième pilote de F1 au sein de l’équipe Lotus F1 Team en 2012. Après avoir annoncé Kimi Raikkonen, le team basé à Enstone s’apprêterait, selon plusieurs rumeurs, a signé une pilote espagnole. Maria de Villota serait l’élue pour 2012. La jeune espagnole a déjà procédé à un test très médiatisé en août dernier au volant d’une Renault R29 sur le circuit du Paul Ricard. A 31 ans, elle devrait signer son contrat d’ici la fin de l’année et pourrait procéder à des essais le vendredi des Grand Prix de la prochaine saison. Si c’est effectif, cela serait un événement majeur et historique.

Maria de Villota bientôt en F1 ?

Dans le passé, il y a eu plusieurs exemples de femme pilote de F1 comme Maria Teresa de Filippis, qui a été la pionnière dans la discipline en faisant ses débuts au Grand Prix de Belgique sur une Maserati en 1958 et en participant aussi au Grand Prix de Monaco, Portugal et d’Italie. Elle a réalisé quelques coups d’éclat mais n’a inscrit aucun point au championnat pilote. Un autre exemple notoire est Maria Grazia Lombardi, la femme ayant le plus de Grand Prix de Formule 1 à son actif et à ce jour la seule à avoir inscrit des points en F1.

L’historique des femmes en F1…

C’était lors du Grand prix d’Espagne sur le circuit de Montjuich en 1975, de triste mémoire. Elle terminera 6ème lorsque la course a été suspendue, soit 0,5 pts au compteur. Il faudra attendre le 3 Mars 1992 pour qu’une autre italienne, Giovanna Amati débute sa carrière chez Brabham. Un échec. La dernière sérieuse rumeur de l’arrivée d’une femme en course a été pour Danica Patrick entre 2008 et 2010.

Découvrez aussi le jackpot de Danica Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.