F1: Les dessous du rachat de Marussia…

Posté le 3 octobre 2012 par

x0

La Marussia Virgin Racing

La Marussia Virgin Racing

Le jeune pilote Marussia, Max Chilton n’en fini pas de faire parler de lui. Il y a quelques semaines, en marge du Grand Prix de Singapour, l’équipe anglo-russe annonçait qu’elle confirmait le poste de pilote de réserve dans les dernières courses du championnat du monde 2012 à partir de la course du Japon. Sauf qu’en réalité cela cacherait un programme beaucoup plus important pour l’an prochain.

Il y a quelques semaines, Sportune.fr faisait échos d’un budget record de 50 millions d’euros de Max Chilton, bien aidé par son père un des hauts dirigeants de la société américaine AON, pour obtenir le deuxième volant (voir le premier) de Marussia F1 Team en 2013.  Cette somme pourrait servir de manière différente.

En effet, une rumeur récente indiquait que Graham Chilton serait en mesure d’acheter 49% du capital de l’équipe Marussia. Une approche a été établit il y a quelques jours. Chilton aurait formulé une offre de l’ordre de 50 millions d’euros. Assortie d’une condition selon laquelle l’équipe Marussia doit laisser 6 millions d’euros dans le budget, au titre d’un partenariat de sponsoring. Toutefois dans l’absolu les chiffres de prise de participation dans l’équipe Marussia sont probablement disproportionnés.

En effet, Marussia (le constructeur) est actionnaire actuellement à hauteur de 25% et héritera de la part de Virgin Group (5% par année durant 4 ans en échange d’une présence sponsoring sur les voitures, soit 20% + bonus de 6% déjà provisionné l’an dernier, mais gelé d’ici la fin de l’accord), lui permettant d’obtenir 51% à l’horizon 2015. Si Chilton obtient 49% des parts, cela signifie que les autres actionnaires auront vendu leurs parts et qu’il n’existera, à terme que deux actionnaires dans le capital du team, contre environ une demi douzaine aujourd’hui, via des holdings intermédiaires complexes.

Ce qui expliquerait alors que 44 millions d’euros ne seront pas de trop pour le rachat des 49% en question. Valorisant ainsi l’équipe 90 millions d’euros. Soit sa valeur d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.