F1 – Red Bull: Un oeil sur son budget…

Posté le 9 octobre 2012 par

x0

Alors que la tendance en Formule 1 est à la réduction des effectifs et des budgets depuis 2010, l’équipe autrichienne Red Bull Racing ne présente pas un bilan 2011 dans ce sens. Loin de là.

Dietrich Mateschitz, le patron de Red Bull avec Sebastian Vettel @Iconsport

Dietrich Mateschitz, le patron de Red Bull avec Sebastian Vettel @Iconspor

La politique de l’équipe championne du monde 2010 et 2011 est simple : elle est contre les mesures de réductions des coûts (RRA) qui sont en vogue depuis la signature d’un préaccord lors du Grand Prix de Singapour en 2010, devant être appliqué en 2013/2014. Profitant de plusieurs flous dans le document RRA, Red Bull continue sa marche en avant et augmente ses effectifs et ses salaires.

Curiosité dans l’organisation du team, l’équipe Red Bull Racing est seulement composée de 52 personnes (+1 par rapport à 2010), soit le plus petit effectif de la F1 aujourd’hui. Toutefois, le bureau d’étude est installé sous le nom de Red Bull Technology et agit comme un sous-traitant. En cela, la composition de cette société a augmentée de 10 personnes, passant de 595 à 605 personnes. L’effectif total est donc de 657 employés, soit plus que l’effectif de Lotus F1 Team par exemple et plus que Mercedes AMG (sans l’unité moteur).

Fait intéressant, les documents de la Compagny Houses of London (registre du commerce à Londres) indique que le budget total de Red Bull Racing en 2011 était de 218.9 millions d’euros. Le chiffre d’affaire de Red Bull Technology a augmenté de manière spectaculaire, passant de 220 à 266 millions d’euros. Une augmentation principalement dûe au contrat de fourniture de boite de vitesse avec Caterham, d’un important contrat avec la Scuderia Toro Rosso et surtout d’un gros apport de sponsoring à hauteur de 15 millions d’euros par rapport à 2010.

Autre curiosité, le patron de l’équipe Red Bull Racing, Christian Horner, touche deux salaires. Un premier pour son rôle dans l’équipe F1 (665.000 euros) et un second pour son rôle de directeur de Red Bull Technology (1.662 millions d’euros). Horner touche donc près de 2,5 millions d’euros de salaire. Les employés de l’équipe RBR ne coûtent que 7 millions d’euros, tandis que ceux de la filiale Technology sont à 63 millions d’euros (un des plus élevés de la F1 d’ailleurs). Le salaire annuel moyen des employés Red Bull en Formule 1 est équivalent à 107.000 euros. Les salaires des deux pilotes, Sébastian Vettel et Mark Webber ont coûté 16 millions d’euros, auquel il faut ajouter les primes de résultats d’une valeur de 12 millions d’euros environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.