Kimi Raikkonen: Ses deux options pour la saison 2014

Posté le 24 mai 2013 par

x3

Kimi Raikkonen - @Iconsport

Kimi Raikkonen – @Iconsport

Depuis son retour annoncée en Décembre 2011, Kimi Raikkonen est redevenu une star du paddock et sa 3ème place du classement pilote l’an dernier avec Lotus renforce l’idée qu’il est l’un des meilleurs pilotes de sa génération. Sous contrat 2013 avec l’équipe basée à Enstone, il dispose toutefois d’une option pour 2014 avec l’écurie Lotus F1 Team, mais le champion du monde 2007 aurait une autre opportunité pour la saison prochaine.

Kimi Raikonnen garde les options ouvertes pour 2014

Actuellement rémunéré sur la base d’un salaire fixe de 3 millions d’euros et d’une prime de 40.000 euros le point inscrit, Kimi Raikkonen devrait toucher, selon les prévisions un salaire de 12 millions d’euros en 2013. Une rémunération qui n’est pas ridicule, mais qui ne le place pas au niveau ou il devrait être réellement, par rapport à d’autres pilotes du paddock. Ainsi, l’agent du champion finlandais, Steve Robertson, manœuvre tranquillement, pour faire monter les enchères en 2014. Deux pistes sont privilégiées : Lotus F1 Team et Red Bull Racing.

Lotus souhaite garder son champions mais devra faire un effort financier

La première souhaite garder son champion l’an prochain, une troisième année, afin que l’équipe s’installe définitivement dans le top 3 et soit enfin considérée comme un top team. Mais, pour cela il faut que la société Genii Capital fasse un effort. Il n’est pas à exclure que Steve Rebertson réclame un salaire en plus de variables. Plus évident, c’est que le salaire de Raikkonen va progresser de manière prodigieuse.

Red Bull Racing aussi lorgne sur Raikkonen

Car l’autre piste le mène vers Red Bull Racing. Cette dernière a pris l’habitude de rémunérer ses pilotes autour de trois bases financières : un salaire, une prime de victoire et une prime de titre en fin de saison. A ce petit jeu, Sébastian Vettel a cumulé en 2011, 17,5 millions d’euros, puis en 2012 un total de 18,5 millions d’euros, alors que son salaire était de 8 millions d’euros la première année et 10 millions la suivante.  Mark Webber touche un salaire de base de 10 millions d’euros en 2013. Hors de question que Raikkonen touche moins selon toute logique.

Ce qui met naturellement RBR en position de force pour 2014. Reste la concurrence avec Sébastian Vettel. Une concurrence qui n’a jamais vraiment effrayé le finlandais, habitué à l’être, par le passé, chez Ferrari et surtout McLaren. Quant à Lotus F1 Team, l’écurie sait désormais quel effort économique elle devra fournir pour garder son pilote de pointe.

A lire aussi : Tous les salaires du paddock pour la saison 2013

3 réflexions au sujet de « Kimi Raikkonen: Ses deux options pour la saison 2014 »

    1. mich

      j espère que kimi resteras cher lotus. c est une bonne écurie, mais voila si les marchands de limonade Red bull annonce un gros salaire a kimi a voir de toute façon kimi resteras pas deuxième!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.