Raikkonen, Alonso,… Les choix de carrière des champions du monde…

Posté le 12 mars 2013 par

x0

Kimi Raikkonen - @Iconsport

Kimi Raikkonen – @Iconsport

A la fin de la saison 2008, Jenson Button n’a plus de volant, car Honda annonce son retrait de la Formule 1… Ainsi, Christian Horner, le patron de Red Bull Racing a révélé que le futur champion du monde avec Brawn en 2009 devait signer avec Toro Rosso. L’histoire de la Formule 1 regorge de passages de pilote devant aller vers d’autres cieux que ceux finalement choisis. Concentrons nous sur les choix des champions du monde…

Nous l’avons vu, Jenson Button avait été proche de signer avec Toro Rosso pour la saison 2009, au lieu de continuer l’aventure avec Honda, devenu Brawn GP et champion du monde. Toutefois, son ancien équipier chez McLaren, Lewis Hamilton devait aussi faire ses débuts dans une autre équipe en 2007. Ron Dennis avait approché Frank Williams pour faire un échange avec Nico Rosberg et apporter 15 millions de dollars. Mais Red Bull avait aussi proposé un plan de carrière à Hamilton : faire une saison en 2007 chez Toro Rosso et ensuite dès 2008 passer chez Red Bull pour 2 ans. Avant une destinée chez McLaren.

Sébastian Vettel avait un contrat avec BMW et Red Bull et devait faire ses débuts avec la marque allemande en remplacement de Nick Heidfeld, avant de finalement faire ses débuts fin 2007 chez Toro Rosso. Fernando Alonso, après ses débuts en 2001 chez Minardi devait réaliser une saison chez Prost GP, les contacts étaient très sérieux, à la condition que l’équipe se nomme Diniz GP (le team devait être racheté par la famille brésilienne Diniz) et propulsé par un moteur Renault. Le tout sponsorisé par Téléfonica.

Kimi Raikkonen, après une saison remarquable en 2001 avec Sauber, avait été débauché par McLaren contre un chèque de 25 millions de dollars. Mais, Ferrari a été tentée dès 2002 de le faire courir à la place de Rubens Barrichello. Tout comme Flavio Briatore avait tenté à s’adjoindre les services du finlandais en 2006, pour remplacer Fernando Alonso en 2007 contre un chèque de 40 millions de dollars. En vain, Raikkonen signera avec Ferrari et deviendra champion du monde 12 mois plus tard.

Dans l’histoire, Nigel Mansell devait partir en retraite fin 1990 avant de revenir sur sa décision et signer chez Williams pour 1991 et devenir champion du monde en 1992. Nelson Piquet devait signer chez McLaren en 1979, avant de finalement préféré Brabham et de devenir champion du monde en 1981. Alain Prost après la saison 1983, avait quelques choix (Ligier, Lotus) et finalement fera le choix de McLaren et il deviendra champion du monde en 1985. Ayrton Senna avait signé pour 1984 un contrat de 3 ans avec Tolemann avant que ce contrat ne soit racheter par Lotus en 1985, si cette histoire n’avait pas eu lieu, le brésilien aurait évoluée dans une équipe rachetée 18 mois plus tard par Benetton.  Michael Schumacher était très tenté en 1993 de signer avec McLaren, avant de prolonger l’aventure avec Benetton.

Plus loin encore, Niki Lauda ne devait pas signer chez Ferrari, car il devait de l’argent à BRM pour avoir menti sur ses prétentions financière en 1973 et sera champion du monde avec la Scuderia en 1975. James Hunt n’avait pas de volant fin 1975 et signera pour rien chez McLaren et deviendra champion du monde en 1976.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.