Sébastien Loeb et la F1 : L’Alsacien ne regrette pas

Posté le 7 décembre 2011 par

x0

Sebastien Loeb - @Iconsport

Sebastien Loeb, WRC - @Iconsport


Pilote polyvalent, rapide sur bitume, neige et terre en WRC mais aussi sur circuit comme au Paul-Ricard dernièrement en Porsche Cup, Sébastien Loeb a également participé, pour le compte de l’équipe Pescarolo Racing aux 24h du Mans. En 2008/2009, le pilote français a fait des débuts prometteurs en Formule 1. C’était le 17 Novembre 2008, sur le circuit espagnol de Barcelone, Loeb était au volant d’une Red Bull RB4 et à l’époque, il a impressionné toute l’équipe autrichienne.

Sébastien Loeb a surpris dès ses premiers tours de roues en F1

« Pour moi ce fut évidement une grande opportunité de courir en Formule 1. Ils m’ont donné cette chance et c’était vraiment quelques choses d’incroyable » a dit le multiple champion WRC sur ServusTV. L’équipe a été surprise lors d’un second test à Silverstone, comme l’a avoué Christian Horner : « Quand il était à Silverstone, sur une piste humide, il a été immédiatement rapide. A Barcelone, il nous avait aussi impressionnés avec un temps très rapide. Même si les disciplines sont différentes, on a immédiatement vu qu’il est un champion du monde, à la fois dans sa manière de traiter la voiture et l’équipe. »

L’octuple Champion du monde WRC ne se voit pas faire le grand saut toute une saison

Toutefois les nombreuses rumeurs d’un transfert n’ont jamais été effectives. Loeb l’avoue : faire une ou deux courses oui, mais une saison aurait été plus difficile. « Ce fut une merveilleuse expérience et une grande source de motivation pour faire une ou deux courses. Mais, je n’avais pas la Super Licence et ce rêve a pris fin abruptement. Je suis désolé de ne pas avoir réalisé cela. Je suis très satisfait et très heureux en rallye. Néanmoins, ce test a été l’occasion de montrer que je suis capable de piloter une Formule 1 » conclu le champion français. Quand bien même manquait-on cruellement, à l’époque, de pilotes français en F1, la rumeur Sébastien Loeb n’aura été qu’espoir et rien d’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.