FCGB Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Nicklas Bendtner (Rosenborg) ?

30 janvier 2018 à 0:55 par joachim

0

Les Girondins de Bordeaux suivraient la piste menant Rosenborg et Nicklas Bendtner. – @Instagram

Dans la dernière ligne droite du marché des transferts hivernal, les Girondins de Bordeaux cherchent à se renforcer offensivement. Un nom est avancé ce mardi soir, celui de Nicklas Bendtner, connu pour ses années sous le maillot d’Arsenal, moins depuis, à Wolfsbourg, puis Nottingham Forest et Rosenborg où il joue depuis près d’un an. Selon L’Equipe qui évoque l’intérêt bordelais pour le joueur, la piste du prêt serait celle espérée par le club marine. C’est toutefois le salaire le plus lourd à supporter, suivant ce que veut le joueur et/ou Rosenborg. Combien ça pourrait coûter un transfert de Nicklas Bendtner pour le FCGB ? Regardons…

Nicklas Bendtner ne vaut plus aussi cher qu’il y a une dizaine d’années avec Arsenal

Le meilleur de la carrière, à tout le moins le sommet de sa valeur marchande en transfert est désormais derrière Nicklas Bendtner. Avec 10 ans de moins qu’aujourd’hui, soit une petite vingtaine, il était un espoir en éclosion déjà estimé à l’époque à presque une dizaine de millions d’euros. Une belle somme pour la période. Mais le Danois, pas toujours évident à gérer s’est gâché sur la suite. Sa cote a progressivement chuté. Désormais, il avoisine les 2,5 à 3 millions d’euros. Avec un contrat qui se termine à la fin de la saison 2018-2019 prochaine. Et l’envie pour le joueur de revenir à un championnat plus relevé. Ça peut peut-être se négocier à moins sur l’indemnité de transfert.

Son salaire à Rosenborg est élevé pour les finances du FCGB

Le salaire par contre est élevé en ce qui concerne Nicklas Bendtner. Il est le joueur le mieux payé de Rosenborg et surement l’un des mieux rémunéré du pays. Donné par la presse danoise, il vaut 4 millions d’euros la saison, la prime à la signature incluse avec. Même après le départ de son capitaine Jeremy Toulalan, anciennement le plus gros salaire du club, c’est bien plus que d’ordinaire aux Girondins de Bordeaux. Mais à 30 ans il y a peu, et depuis le championnat danois plus anonyme que ce qu’il a connus jusqu’alors, il n’a probablement plus les moyens de revendiquer un salaire aussi conséquent.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑