Floyd Mayweather veut sa franchise NBA. En a-t-il seulement les moyens ?

Posté le 3 mars 2016 par

x0

La légende de la box Floyd Mayweather souhaite posséder une équipe de basket de NBA. - @facebook

La légende de la boxe Floyd Mayweather souhaite posséder une équipe de basket de NBA. – @facebook

Floyd Mayweather, le boxeur le plus riche du monde en 2015 fait de nouveau parler de lui. Pas pour ses bolides, son jet ou ses bijoux. Non, cette fois-ci son dernier délire est de posséder une franchise de NBA, sans préciser laquelle. Sauf qu’une équipe de basket en NBA, ça coûte cher. Même pour Mayweather.

Les 10 boxeurs les plus riches de la planète par Sportune

Mayweather actionnaire d’une équipe de NBA ?

Le jeune retraité des rings de boxe a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse de pré-combat (pour promouvoir le combat d’Adrien Broner contre Ashley Théophane qui aura lieu le 1er avril prochain), qu’il était intéressé et même « impatient de devenir propriétaire d’une équipe de NBA ». Mais aussi riche soit-il, Mayweather n’a pas forcément les moyens financiers de posséder une franchise de NBA.

Pourquoi c’est compliqué, pour Money, d’accéder au trône ?

Bien qu’il soit à la tête d’une fortune personnelle estimée à près de 600 millions de dollars (550M€), c’est à peine assez pour absorber, à lui tout seul, toute une franchise de la Ligue. Récemment, le magazine Forbes a publié son palmarès annuel des équipes NBA les plus chères et il en ressort que les treize premières dépassent le milliard de dollars. A titre d’exemple, en 2014, après que Donald Sterling eut été banni de la Ligue et donc forcé de vendre les Los Angeles Clippers, Steve Ballmer qui lui a succédé a payé 700 millions de dollars pour son trône. Mais Steve Ballmer a une fortune personnelle de 21,6 milliards d’euros…

Son casier judiciaire ne plaide pas pour lui…

Autre obstacle qui se dresse contre Money : son passé judiciaire et son séjour en prison, en 2011. Condamné à 90 jours, il en a purgé 45 pour des faits de violence domestique. Or la Ligue NBA tient beaucoup à son image et n’apprécie pas, de ceux qui la représentent, qu’ils fassent des vagues.

… Son addiction au jeu non plus !

Et puisque l’on parle d’image, comment ne pas évoquer l’autre passion dispendieuse qui colle à la réputation de Floyd Mayweather : le jeu. Et surtout les paris. Le plus flambeurs des sportifs a ça dans le sang, chaque rencontre à enjeu, quel que soit le sport US est pour lui l’occasion de miser. Des sommes parfois folles. Lui même a dit essayer de « prendre du recul sur les paris sportifs« . Il le faudra d’autant, qu’en tant que propriétaire, il ne pourra plus jouer sur le basket. Son sport favori pour claquer sa fortune.

À lire aussi

LeBron James voit l’avenir avec un contrat jackpot à neuf chiffres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.