Le Paris Saint-Germain doit-il acheter le Parc des Princes ?

Posté le 28 octobre 2015 par

x0

Le Parc des Princes deviendra-t-il la propriété du PSG ?

Le Parc des Princes deviendra-t-il la propriété du PSG ?

Le journal Le Parisien l’évoquait en début de mois, les dirigeants du Paris Saint-Germain seraient en discussion avec la mairie de Paris pour un éventuel rachat du stade du Parc des Princes. Malgré le démenti d’Anne Hidalgo, actuelle maire de la capitale, les qataris, propriétaires du PSG auraient tout intérêt à devenir propriétaires de leur stade pour continuer leur projet de développement.

Les ambitions du Paris Saint-Germain, depuis le rachat du club par le fond d’investissement QSI (Qatar Sports Investments) en 2011, sont claires : devenir l’un des plus grands clubs européens de football si ce n’est le plus grand en remportant la Ligue des Champions. Ce projet est en marche compte tenu des résultats du club francilien ces dernières années. En effet, la saison passée le PSG a remporté le triplé Championnat, Coupe de France et Coupe de la Ligue et a atteint les 1/4 de finales de la LDC. Les supporters parisiens ont également pu profiter de ces bons résultats grâce au partenariat entre le club et la plateforme de paris sportifs PMU qui a accordé de nombreux bonus pour les matchs du Paris Saint-Germain (voir l’actu et les codes promo PMU sur cette page pour obtenir 670€ de bonus).

Quel est le prix du Parc des Princes ?

Difficile d’apprécier avec précision la valeur du stade francilien qui se situe dans Paris intramuros et plus précisément dans le XVIème arrondissement. Les experts immobiliers estiment que le prix du terrain sur lequel est construit le Parc des Princes est d’environ 85 Millions d’euros (17.000 m² à 5.000€ le m²). Mais bien d’autres facteurs entrent en compte pour pouvoir avoir une idée du prix de l’enceinte.

En Novembre 2013 les dirigeants qataris du PSG sont tombés d’accord avec la Ville de Paris sur un contrat d’occupation du domaine public d’une durée de 30 ans. Concrètement, le Paris Saint-Germain peut utiliser le Parc des Princes jusqu’en 2043, la direction du club devant en contrepartie s’assurer des travaux de rénovations du stade en vue de l’Euro 2016, en France. Après la compétition, le nombre de places devraient être augmenté de 47.000 à 60.000. Le montant estimé pour ces travaux s’élève à 75 Millions d’euros.

Cet accord a possiblement dopé l’envie qu’à Qatar Sports Investments d’avoir son stade et d’entrer de fait en négociation avec la mairie de Paris pour un éventuel rachat du Parc des Princes. L’argent investit par le fond souverain pour la rénovation de l’enceinte devrait entrer en ligne de compte pour estimer son prix. Le Parisien évalue l’affaire à près de 100 millions d’euros.

Pourquoi le PSG devrait-il acheter le Parc des Princes ?

61143
Annoncé dès son rachat en 2011, le Paris Saint-Germain veut s’imposer comme l’un des plus grands clubs européens. Sportivement, l’effectif du PSG paraît taillé pour coller à ces ambitions, avec de nombreuses stars du football mondial comme Zlatan Ibrahimovic, Angel Di Maria ou encore David Luiz pour ne citer qu’eux.

Économiquement les qataris sont en mesure d’injecter les fonds nécessaires à la concrétisation du projet, mais devenir propriétaires du stade sera une nécessité pour égaler les grands clubs européens tels que le Bayern Munich, le Real Madrid ou encore Manchester United qui ont tous le leur.

Cela permettrait au club francilien d’augmenter ses recettes sur la billetterie et de se dédouaner de la location du Parc des Princes. En sachant que depuis 2011, les revenus de la billetterie ont doublé passant de 18 Millions d’euros à 39 Millions d’euros en 2014.

Quid enfin du fair-play financier? Pour rappel, cette règle imposée aux clubs de football professionnels par l’UEFA depuis mai 2010 oblige les clubs à ne pas dépenser plus d’argent qu’ils n’en gagnent. Le Paris Saint-Germain avait d’ailleurs été sanctionné en 2014-2015 et son recrutement alors encadré. Sauf que l’éventuel rachat du Parc des Princes ne serait pas comptabilisé dans les dépenses du club puisque tous les frais relatifs à un stade ne sont pas pris en compte par fair-play financier. Cela ne constituerait donc pas un frein pour leur futur recrutement.

Tous les Top 10 de la rédaction de Sportune en vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.